La machine à sous Stampede annoncée par Betsoft Gaming

img auteur
Par LE 01.11.2017
La machine à sous Stampede annoncée par Betsoft Gaming

Betsoft Gaming vient de partager les premières images (et le test en argent fictif) de sa prochaine machine à sous appelée Stampede. Après Jumbo Joker et son côté classique, voici une slot qui va vous immerger dans l’immensité de la savane africaine.

Free spins, wilds et multiplicateurs

La machine à sous Stampede est une évasion made by Betsoft dans l’une des contrées les plus impressionnantes au monde. Vous y rencontrerez des animaux tels que les les zèbres, les antilopes, les guépards ou les aigles. Le symbole le plus important est l’éléphant, qui est le seul à trouver une ligne de gain avec seulement deux symboles (il faut normalement trois symboles ou plus pour former une ligne gagnante).

Stampede propose une structure classique de rouleaux soit un agencement de 5x3 avec 1,024 lignes gagnantes. Outre ce nombre important de combinaisons gagnantes, le jeu propose des free spins, des wilds et des multiplicateurs de gains.

Il est possible de trouver au minimum sept free spins en trouvant trois scatters sur les rouleaux. Quatre scatters vous donneront douze free spins quand cinq scatters vous octroieront vingt parties gratuites. Une fois ce mode de jeu lancé, vous pouvez augmenter le compteur de free spins en trouvant de nouveau trois scatters ou plus.

L’une des caractéristiques intéressantes des parties gratuites est que les wilds qui seront obtenus seront soumis à des multiplicateurs de gains de x2 ou x3. Mieux encore, si vous parvenez à trouver plusieurs wilds sur une ligne de gain, ces derniers se multiplieront entre eux pour maximiser le résultat. Exemple : vous trouvez un wild x2 et un wild x3 sur une ligne, votre multiplicateur sera donc de x6.

La machine à sous Stampede dispose d’un taux de redistribution de 95.27 % et sera disponible à partir du 20 novembre prochain. Développée en HTML5, elle sera compatible sur les supports PC et mobile (iOs, Android, WinPhone).  

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.