Le bookmaker Ladbrokes Coral condamné à 2.5£ millions d'amende

img auteur
Par LE 08.11.2017
Le bookmaker Ladbrokes Coral condamné à 2.5£ millions d'amende

La Commission Britannique des jeux a encore frappé en condamnant l’opérateur Ladbrokes Coral à une amende de 2,5£ millions pour ne pas avoir respecté les règles du jeu responsable. Le site a encaissé de fortes sommes de la part de deux joueurs, sans vérifier la provenance de l’argent, alors que ces personnes utilisaient de l’argent volé.

Les deux joueurs dépensent sans compter

Ladbrokes Coral est l’un des bookmakers les plus importants et est le résultat de la fusion entre Gala Coral et Ladbrokes. La firme est sous les projecteurs pour une affaire dont elle se passerait bien, à cause de l’un de ses sites Gala Bingo.

Entre 2014 et 2015, le site a accepté les dépôts conséquents de deux joueurs sans se poser de questions. Les deux joueurs ont déposé et perdu plus d’1,3£ million à eux deux. Le premier a perdu plus de 837,000£ sur la période. Il a notamment pu déposer 49,000£ en une seule journée.

Malgré ses contacts fréquents avec le joueur high-roller, le site n’a pas fait son travail d’enquête et de vérification pour s’assurer que l’argent provenait d’une source légale. La plupart des interactions entre le joueur A et le site concernait des moyens de faciliter l’accès aux jeux ou aux moyens de paiement. Aucun questionnement sur l’état psychologique et financier du joueur n’a été fait.

De son côté, le joueur B a perdu près de 433,000£ sur Gala Bingo, avec un dépôt maximum de 20,000£. Là encore, le site n’a fait aucun effort pour identifier la provenance de l’argent ou pour s’assurer que la personne n’était pas un joueur compulsif.

Dans les deux cas, l’argent provenait de vols et les joueurs ont été condamnés respectivement à quatre ans et quatre ans et demi de prison pour leurs actes.

La Commission sanctionne encore

Comme elle sait le faire, la Commission Britannique a donc condamné Ladbrokes Coral à rembourser 1,27£ millions et à verser 1£ million pour la recherche contre les problèmes de jeux. En prime, l’opérateur a accepté de payer 200,000£ de plus pour d’autres recherches dans le domaine.

En tout, l’opérateur va devoir puiser dans ses caisses pour payer quelque 2,5£ millions.

La Commission Britannique est désormais beaucoup moins tendre avec les fraudes des sites de jeux et tient à envoyer un message clair aux opérateurs : ne profitez pas des joueurs et faites votre travail de jeu responsable. L’année dernière, William Hill a été condamné pour avoir retardé de façon excessive le retrait d’un joueur et pour avoir tenté de faire disparaître l’argent. 888 Holdings à quant à lui écopé de la plus grosse amende à ce jour, 7,8£ millions, pour ne pas avoir respecté les règles de jeu responsable.

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.