Les bookmakers prêts à piocher au portefeuille avec le transfert de Neymar Jr au PSG

img auteur
Par LE 08.08.2017
Les bookmakers prêts à piocher au portefeuille avec le transfert de Neymar Jr au PSG

Les bookmakers sont en train de frémir de peur à l'annonce du transfert de la star Neymar Jr au PSG. Il y a quelques mois, la possibilité de voir la star brésilienne atterrir en France était très faible, ce qui a poussé les bookmakers à proposer de grosses cotes. Désormais, il semble inévitable que le Paris-Saint-Germain accueille le prodige et paie l'ardoise salée de 222€ millions.

Le transfert historique de Neymar Jr

Le football reste un sport de gros sous et le PSG, longtemps relayé au rang de club moyen, est en train de rentrer dans la cour des grands. Les investissements qataris faits à Paris depuis le rachat du club en 2011 commencent à payer. Le club arbore en effet une stature de plus en plus « européenne » et devient une force à prendre en compte. Il fallait bien des millions et des millions pour arriver à ce résultat.

Lors des premières annonces de cette possibilité, les observateurs ne donnaient pas beaucoup de chance à l'éventualité de l'arrivée de Neymar au PSG. Les bookmakers avaient fixé les premières cotes à environ 25 contre 1, pour les baisser quelques semaines plus tard à 16 contre 1. Au final, celles-ci sont allées jusqu'à 4 contre 1, ce qui occasionne tout de même un joli gain en cas de réussite. Un pari de 10€ rapporterait 40€.

Le 2 août dernier, le Barça a annoncé le futur transfert de Neymar, si bien entendu le PSG désire toujours dépenser 222€ millions pour le joueur de 25 ans.

« Le joueur Neymar Jr, accompagné de son agent et père, a informé le FC Barcelone de sa décision de quitter le club. Le joueur reste sous contrat avec le FC Barcelone avec une permission temporaire de ne pas participer aux entraînements. » d'après un communiqué du club.

Tout ceux qui ont parié sur ce résultat vont donc être aux anges et réaliser un profit intéressant. Du côté des bookmakers en revanche, l'ardoise risque d'être salée... Eux qui investissent de plus en plus dans le foot anglais.

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.