Les casinos français sont-ils sur le point de mourir ?

img auteur
Par LE 26.03.2018
Les casinos français sont-ils sur le point de mourir ?

Les casinos français ont connu de sérieuses difficultés par le passé, particulièrement entre 2008 et 2015. Mais alors que l’activité est en hausse depuis peu, certains continuent de penser que l’ensemble de ces établissements est au plus bas et que des dizaines d’entre eux seront bientôt contraints de fermer leurs portes, faute de bénéfices.

Beaucoup de casinos en peine

Le marché français des casinos a beau avoir connu une année 2017 en hausse, cela ne signifie que tous les acteurs sont dans le vert. Concrètement, les plus gros comme celui d’Enghien-les-Bains continuent de croître et de générer des bénéfices. Mais le fait que l’ensemble du marché soit haussier ne signifie qu’il soit en bonne santé.

Le syndicat des Casino de France tire en effet la sonnette d’alarme et attire l’attention sur le fait que les petits casinos sont sur le point de s’écrouler. 20 à 30 d’entre eux, au bas mot, seraient en situation critique et pourraient fermer dans un avenir proche.

La question du nombre trop important de casinos en France peut se poser. Le territoire compte près de 200 casinos, ce qui est énorme au vu des autres pays européens. En outre, beaucoup de ces casinos sont relativement petits et peinent à attirer les visiteurs. La plupart se concentrent d’avantage sur les divertissements et spectacles annexes pour faire venir du monde, que sur les jeux d’argent.

« Nous subissons de nouvelles taxes, et en particulier celle ancienne et augmentée de la CSG. Celle-ci va nous coûter 20€ millions. » a précisé le syndicat.

Une mauvaise image pour le public

Non content d’avoir une image parfois vieillotte, ces casinos sont aussi vus par une partie du public comme des machines à blanchir l’argent. La récente affaire du groupe Partouche, qui a organisé des parties de poker clandestines en ne déclarant qu’une fraction de ce qui était joué, est symptomatique de cette réputation.

A l’heure où les casinos en ligne sont encore illégaux en France, les casinos terrestres montrent un sérieux coup dans l’aile, mis à part pour les poids lourds. Faudrait-il perdre quelques casinos pour que l’ensemble se porte mieux ou faut-il redéfinir les conditions du marché pour permettre une meilleure santé économique à ces derniers ?

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.