Les Français perdent 10$ milliards aux jeux d'argent et de hasard en 2015 , soit 2% de hausse sur 2014

img auteur
Par LE 27.01.2016
Les Français perdent 10$ milliards aux jeux d'argent et de hasard en 2015 , soit 2% de hausse sur 2014

D'après le journal Le Monde, les Français ont perdu 10$ milliards aux jeux d'argent et de hasard en 2015. Cette somme correspond aux pertes (pas aux mises) de toutes les formes de jeux d'argent, des jeux en ligne aux jeux live, en passant par la roulette, le blackjack, les paris sportifs, les jeux à gratter, le loto, etc...

Les joueurs aiment le risque et l'adrénaline

Cette somme qui paraît fort impressionnante a augmenté d'environ 2% depuis l'année dernière. Les Français sont donc de plus en plus enclin à dépenser dans ce secteur malgré l'avancée de la « crise ». Ce fait n'est d'ailleurs pas très étonnant car nous avions vu que les particuliers avaient tendance à plus miser si le contexte économique était difficile.

L'envie de se divertir, de ressentir le frisson du jeu et surtout le rêve de gagner une grosse somme sont les principales raisons qui expliquent que les gens auront tendance à plus flamber à mesure que la crise se fera ressentir.

Française des jeux et paris sportifs en ligne au top

La Française des Jeux est l'un des acteurs qui s'en sort le mieux. Avec sa situation de monopole, la firme a connu des résultats supérieurs de 4% l'année dernière et a surtout atteint un nouveau record de mises passées par l'ensemble des joueurs.

Les paris sportifs en ligne, notamment grâce au développement du jeu sur mobile, se sont déjà faits une place confortable et continuent d'être populaires auprès des parieurs, surtout chez les trentenaires et moins. Ils ont augmenté de 19% en 2015 et sont le noyau fort de la section « jeux en ligne ». Le football reste le sport le plus attractif avec 61% des mises, suivi par le tennis, le rugby et le basket qui réveille de plus en plus de passionnés.

Les casinos terrestres respirent enfin

Alors que les casinos physiques ne parvenaient pas à retrouver la croissance depuis sept ans, 2015 a pu être l'année de la reprise. Les établissements de jeux ont pu générer 2,8% de mises de plus sur l'ensemble des 201 casinos du pays.

Les choses pourraient évoluer dans le bon sens pour les années à venir avec quelques initiatives intéressantes faites par les opérateurs terrestres, notamment l'annonce du premier casino en plein air de Partouche qui arrivera dans le début d'année 2017.  

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.