Les jeux de casino en ligne dominent le marché britannique des jeux d'argent

img auteur
Par LE 02.06.2017
Les jeux de casino en ligne dominent le marché britannique des jeux d'argent

Le marché britannique des jeux d'argent, live et en ligne, est un poids lourd au niveau européen et mondial. De nombreux casinotiers et bookmakers sont établis dans la région et profitent des bénéfices du marché régulé.

Selon la UK Gambling Commission, le secteur de l'online gaming, qui comprend principalement les jeux de casino et le bingo, est le roi de ce marché et contribue pour 32% du total généré. Suivent ensuite les loteries nationales, les FOBTs (dont la controverse est toujours aussi forte), les paris sportifs et hippiques et les casinos terrestres.

Slots et punto banco droit devant

Le marché britannique est très concurrentiel et dynamique. Il comprend pas moins de 2,800 opérateurs en tout, dont 10% proposent plusieurs types d'activité. Même si l'activité live est plus ancienne que celle sur internet, c'est bien cette dernière qui domine le marché. Là-bas, les casinos en ligne sont rois.

Sur les 4,5£ milliards perdus par les joueurs en ligne d'octobre 2015 à septembre 2016, 2,4£ milliards l'ont été via les jeux de casino en ligne (qui sont opérés par les casinos en ligne et les bookmakers). Les machines à sous sont naturellement les plus rentables avec 1,6£ milliard. Le blackjack est responsable de 187,6£ millions, soit une baisse par rapport au dernier exercice.

De façon surprenante, le punto banco (baccarat) est étonnamment prisé des joueurs en ligne puisqu'il contribue à hauteur de 213,6£ millions du global. Habituellement, ce sont plutôt les populations asiatiques qui vénèrent ce jeu mais il faut croire que l'affaire de Phil Ivey et du CrockFords Casino aura motivé de nouveaux joueurs à tenter le coup de fusil... !

Les paris sportifs en ligne génèrent quant à eux 1,9£ milliards. Le football est comme toujours LE sport qui passionne le plus les foules.

Les FOBTs sujets à controverse

Après le secteur des jeux d'argent en ligne (et celui des loteries nationales), les Fixed Odds Betting Terminals (FOBTs) sont très rentables pour ceux qui les proposent. Ces terminaux de jeux physiques sont répandus sur tout le territoire et ont une mauvaise image auprès du grand public. Ils sont en effet responsables de nombreux problèmes d'addiction. Les joueurs peuvent perdre jusqu'à 100£ toutes les 20 secondes, ce qui peut être dangereux pour le joueur qui ne sait pas se contrôler.

De nombreuses associations tentent depuis des années de réduire les paris max de ces machines et de les faire passer à 2£. De leur côté, les opérateurs, qui sentent le vent contraire de la part de la population, sont prêts à faire un effort pour baisser à 10 ou 20£. Selon eux, toute baisse plus importante serait trop dangereuse pour le marché (et leurs profits).

Il est estimé que les Britanniques perdent en moyenne 5£ millions par jour avec les FOBTs.

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.