Les opérateurs de casinos de Macau sont trop ambitieux et construisent trop

img auteur
Par LE 19.11.2015
Les opérateurs de casinos de Macau sont trop ambitieux et construisent trop

La Small and Medium Enterprises Association (SMEA) a alerté le gouvernement de Macau sur le fait que les opérateurs de casinos en veulent trop et sont trop ambitieux sur le potentiel de l'ancienne cité portugaise. Selon l'association, il faut revoir à la baisse les objectifs à long terme et cesser de construire des casinos à tout-va.

Il faut arrêter de construire des casinos

Le déclin de Macau est dû aux actions du gouvernement chinois qui a décidé de mettre fin aux abus liés au transport d'argent dans la ville et aux visas autorisés. Les opérateurs ont perdu plusieurs milliards depuis un an et demi et la situation risque peu de s'améliorer puisque l'interdiction totale de fumer dans les établissements de jeux est en train d'être mise en place.

Stanley Au, président de la SMEA, pense qu'il est temps de calmer les ambitions car ce n'est pas en construisant sans cesse de nouveaux casinos que le chiffre d'affaires va remonter. Le nombre de visiteurs se rendant à Macau n'est pas prêt d'exploser et il n'est donc pas utile de cannibaliser les casinos entre eux. Les clients des nouveaux casinos seront pour beaucoup les anciens clients des autres.

Il alerte donc le gouvernement sur le sujet car c'est en dernière instance lui qui décide du lancement ou non d'un projet. Il peut l'autoriser ou l'interdire.

« Quand l'économie virtuelle, comme celle des jeux d'argent, est en proie à des difficultés, les opérateurs ont moins de chiffre d'affaires et ils doivent donc penser à réduire les effectifs. Mais la réelle économie, celle des petites et moyennes entreprises, soufre de manque de force de travail. Nous devrions être autorisés à importer des travailleurs. »

L'autre problème de Stanley Au est qu'il est difficile pour ces petites entreprises d'être compétitifs en termes de salaires face aux géants casinos qui paient plus. La plupart des petites sociétés ont été forcées d'augmenter leurs salaires de 4 à 6%, et parfois jusqu'à 10% pour certaines. Bien que cela soit toujours une bonne nouvelle pour les salariés, cela peut mettre en difficulté des entreprises un peu faibles ou ayant peu de marge de manœuvre.

Macau en chantier permanent

Il est vrai que les projets casinos ne manquent pas à Macau. En mai 2015, le groupe Galaxy Entertainment a lancé la phase 2 de son Galaxy Macau. Melco Crown a lui aussi lancé son Studio City en octobre dernier.

Pour ce qui est des projets, c'est là que cela peut paraître ambitieux puisque Wynn Resort prévoit un établissement de 4,1$ milliards qui ouvrira aux alentours de mars 2016 ; le Parisian Macao de Sands China – un projet de 2,7$ milliards - sera prêt quelques mois plus tard ; le MGM Resorts International devrait lui aussi être disponible dans la première moitié de 2016 tandis que le SJM Lisboa Palace de plus de 3$ milliards devrait ouvrir en 2017.

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.