L'évolution des casinos et jeux d'argent en ligne en l'espace de 20 ans

img auteur
Par LE 22.01.2015
L'évolution des casinos et jeux d'argent en ligne en l'espace de 20 ans

Le monde des casinos en ligne est devenu une véritable jungle dans laquelle se mêlent des centaines de plateformes sur différentes législations. Afin d’avoir une vision d’ensemble pertinente sur l’évolution des plateformes de jeux d’argent depuis leurs débuts, le site RightCasino.com, portail d’information sur les casinos, a réalisé une infographie sur ce parcours, de 1994 où Antigua et Barbuda a lancé les premières licences de jeux, à aujourd’hui où l’industrie globale atteint les 35$ milliards annuels. Retour sur cette épopée folle.

Prémices des jeux d’argent en ligne

Tout a donc commencé en 1994 quand Antigua et Barbuda, un état des Caraïbes, permet aux opérateurs qui le désirent d’obtenir des licences de jeux en ligne. A partir de là, les opérateurs n’ont qu’à soumettre leurs demandes.

Microgaming est le premier fournisseur de jeux à se lancer dans l’arène la même année. Cryptologic suit l’année suivante.

En 1996, InterCasino a le privilège de permettre le premier pari d’argent sur internet. A partir de là, les choses vont s’accélérer.

Le premier jeu à jackpot et les créations de casinos

Quand Microgaming lance sa première machine à sous à jackpot, Cash Splash, les joueurs commencent à entrevoir la possibilité pour eux de gagner de très fortes sommes en quelques instants.

La même année est créée la première salle de poker en ligne, Planet Poker, qui ouvre ses portes dès le 1er janvier. A la fin de l’année 1998, plus de 700 casinos en ligne ont été lancés, la jungle est formée.

Le pactole des joueurs américains

On se rend réellement compte au début des années 2000 de la puissance que représente ce secteur. L’ensemble des casinos en ligne génèrent un peu plus de 2.2$ milliards, sachant que les joueurs américains contribuent à hauteur de 2/3 du marché global. On estime à 8 millions le nombre de parieurs en ligne.

En 2005, l’industrie des jeux d’argent en ligne est au top de sa forme et certaines sociétés de jeux comme PartyGaming et Playtech font leur entrée en bourse.

Le Black Friday, tremblement de terre des jeux en ligne

En 2006, l’ensemble des opérateurs prennent peur en apprenant que les Etats-Unis adoptent une loi sur la répression des jeux d’argent en ligne (UIGEA). Les transactions entre banques et entreprises de cartes de crédits liées à des jeux d’argent en ligne deviennent illégales.

A ce moment, beaucoup d’opérateurs quittent ce marché mais certains restent pour tenter d’engranger le plus de profits et profiter de la manne des joueurs américains. L’industrie pèse 21$ milliards en 2008. Deux ans après, plus de 865 casinos en ligne sont disponibles sur la toile.

Mais en avril 2011, alors que des casinos en ligne et des salles de poker sont encore accessibles aux joueurs US, le FBI frappe un grand coup et décide de fermer du jour au lendemain les salles de poker Pokerstars, Full Tilt Poker et AbsolutePoker. C’est ce qu’on appelle depuis le Black Friday.

Migration européenne d’envergure

Les opérateurs quels qu’ils soient comprennent qu’il faut quitter le marché américain, si juteux soit-il. Le marché européen qui montre de bons atouts est alors privilégié.

Les jackpots progressifs, en particulier sous l’impulsion du fournisseur de jeux Netent, prennent leur envol et un jackpot de 11,7€ millions est remporté en 2011 par un joueur norvégien sur le jeu Mega Fortune. Par la suite, Netent fera mieux que confirmer et offrira le jackpot record de 17.8€ millions sur la même machine mythique.

Les opérateurs se mettent à proposer leurs jeux via les supports mobiles – smartphones et tablettes – et les joueurs montrent un grand intérêt vers ce concept. Le secteur se développe de façon prodigieuse. Dans la foulée, le développement des jeux d’argent se fait aussi grâce aux réseaux sociaux.

Aujourd’hui, 85 pays ont légiféré sur les jeux d’argent en ligne et cette industrie pèse pas moins de 35$ milliards sur l’ensemble du globe.

Ce retour en arrière de 20 ans nous montre les points clés de la montée en puissance des jeux de casino enligne. Selon beaucoup d’experts, ce secteur peut encore grandir et compte principalement sur les jeux sur mobile d’une part, et les jeux de casino sociaux de l’autre.

Ci-dessous l'infographie publiée par rightcasino.com:

 

A History of Online Casinos

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.