Nouvelle étude montrant les dépenses importantes des Australiens en jeux d'argent

img auteur
Par LE 14.12.2017
Nouvelle étude montrant les dépenses importantes des Australiens en jeux d'argent

Il est estimé que 6.8 millions d’Australiens sont considérés comme des joueurs réguliers. Comme nous l’avons déjà constaté à plusieurs reprises par le passé, l’Australie est l’un des pays au monde où les jeux d’argent sont le plus populaire. Quelque 25 millions de personnes habitent le territoire et beaucoup apprécient les jeux d’argent. Les loteries restent les formes de jeux les plus appréciées, suivies par les jeux à gratter et les machines à sous, appelées pokies.

L’Australie reste un pays de gamblers

L’Australian Gambling Research Center (AGRC) a estimé ce chiffre de 6.8 millions de personnes s’adonnant régulièrement à des jeux d’argent. Quelque soit le niveau social, nombreux sont ceux qui jouent mais le budget alloué aux jeux est variable selon les portefeuilles. Pour les revenus modestes, la part allouée aux jeux peut représenter 10 % tandis qu’elle avoisine 1 % pour les ménages les plus aisés.

« Les joueurs réguliers sont souvent des hommes, âgés de 50 et plus, qui ont 10 ans ou moins d’étude scolaire ou qui disposent d’au moins un diplôme ou certificat. […] Les joueurs réguliers sont également souvent des retraités, ceux qui vivent seuls avec une seule personne et qui sont en général en dehors des grosses villes. » a déclaré le Docteur Jennifer Baxter, responsable à l’AGCR.

Sur l’année 2015, ces joueurs réguliers ont dépensé 8.6$ millions aux jeux, principalement aux loteries, aux courses et sur les pokies. En moyenne, la dépense annuelle est de 1,272$, sachant qu’un joueur de poker dépensera bien plus, aux alentours des 3,674$. Les amateurs de jeux à gratter sont plus nombreux mais dépensent moins en moyenne (environ 622$).

Selon l’AGCR, 7.9 % des joueurs australiens ont fait l’expérience de problèmes de jeux au moins une fois dans leur vie. 1 % sont considéré comme des joueurs compulsifs, des personnes qui ont du mal à contrôler leurs dépenses de jeux. Ces joueurs à problème dépensent bien plus que la moyenne avec environ 6,241$ par an. C’est cette partie de la population en particulier qui pose problème, même si l’ensemble du pays a tendance à aimer les jeux d’argent et à accorder une part significative de leurs revenus pour cette activité. 

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.