Pokerstars met en jeu 100£ millions pour le pronostic parfait de la Coupe du Monde 2018

img auteur
Par LE 12.05.2018
Pokerstars met en jeu 100£ millions pour le pronostic parfait de la Coupe du Monde 2018

Pokerstars a décidé de lancer une promotion exceptionnelle avec 100£ millions à gagner pour la prochaine Coupe du Monde qui aura lieu en Russie cette année. Pour gagner ce prix pharamineux, il suffit de prédire exactement chacun des résultats des 64 matchs qui auront lieu, simplement en choisissant entre victoire, défaite ou match nul.

Un grand prix démesuré

La communication de cette promotion est très efficace. En effet, proposer un grand prix à 100£ millions a le don d’accrocher l’oeil de n’importe quel individu. Mais avant de croire que Pokerstars est incroyablement généreux, ou complètement fou, il faut se rendre de la probabilité de prédire chacun des résultats. Elle est quasiment nulle.

Pour autant, quasiment nulle ne signifie pas impossible et 100£ millions seront donnés si gagnant il y a. Si plusieurs personnes font le pronostic parfait, l’argent sera partagé entre eux. Si aucun pronostic ne s’avère parfait, le gagnant sera celui qui en sera le plus proche. A noter que ce gagnant n’aura pas les 100£ millions mais un prix de compensation de 10,000£ et un Platinum Pass pour le Pokerstars Players No-Limit Hold’en Championship (PSPC), un tournoi de poker qui a lieu au Bahamas. Ce Platinum Pass est l’équivalent de 30,000$.

Au final, les 1,000 joueurs les plus proches du pronostic parfait seront récompensés par des prix variables. Rien qui ne se rapproche des 100£ millions bien entendu mais des compensations comme des tickets de tournois sur Pokerstars par exemple. De quoi retourner sur le site de poker en ligne pour dépenser ses récompenses !

Malheureusement pour beaucoup, cette compétition à 100£ millions n’est réservé equ’aux résidents d’un nombre très restreint de pays, à savoir le Royaume-Uni, le Danemark, la Suède, la Norvège et la Finlande. Tous les autres pays en sont exclus.

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.