Sheldon Adelson veut construire toujours plus à Macau

img auteur
Par LE 20.03.2018
Sheldon Adelson veut construire toujours plus à Macau

Sheldon Adelson est un homme d’ambition et ce n’est pas le fait d’avoir dépassé les 80 ans qui changera cet état de fait. Déjà plus que présent à Macau, le milliardaire a l’intention de construire encore plus dans la capitale des casinos pour continuer à étendre son influence dans cette destination privilégiée.

Macau reste attractif pour Adelson

Adelson et sa société Las Vegas Sands (LVS) possèdent déjà près de 35 % des chambres d’hôtels 4 et 5 étoiles de Macau. Mais ce n’est pas trop si l’on en croit l’homme d’affaires. Etant donné le regain de croissance que connaît l’ancienne colonie portugaise depuis quelques mois, les prédictions pour le futur sont meilleures et les investissements pourraient reprendre. Pour Adelson, Macau reste l’avenir.

Le Las Vegas Sands a vendu il y a peu son casino de Bethlehem, Pennsylvanie, pour 1,3$ milliard et il pourrait être de bon ton de l’investir là où ses affaires se portent le mieux. Dans tous les cas, la région asiatique est privilégiée, que ce soit à Macau ou au Japon.

« Bien que nous ayons déjà investi plus de 13$ milliards à Macau depuis 2002, nous voyons encore de superbes opportunités pour le marché tant qu’il continue à croître et à évoluer. »

Le Japon reste également l’un des objectifs les plus importants du Las Vegas Sands puisque deux ou trois opérateurs seulement auront le privilège d’y investir dans les prochaines années. LVS et MGM Resorts sont les deux favoris pour l’emporter.

Adelson garde la folie des grandeurs puisqu’il admet vouloir investir encore à Macau malgré le fait qu’il ait prévu de dépenser entre 5$ et 10$ milliards au Japon s’il obtient une licence. Les milliards ne sont pas un problème pour celui qui reste le casinotier le plus riche et le plus puissant.

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.