Shuffle Master : L'arme anti-comptage de cartes

img auteur
Par LE 01.10.2013
Shuffle Master : L'arme anti-comptage de cartes

Il fallait bien que les casinos trouvent une solution durable (et viable économiquement parlant) pour contrer les petis génies du comptage de carte.

La solution : le mélangeur automatique conçu par Shuffle Master. Cette machine brassera à chaque nouvelle partie l'ensemble des jeux de cartes et aurait bien mis à mal l'équipe du MIT. Le mélangeur automatique de cartes nous amène en effet aux conclusions suivantes :

Conclusion n°1 : Toutes les parties de blackjack ne sont plus conditionnées par la partie d'avant et deviennent indépendantes.

Conclusion n°2 : le comptage de cartes ne sert donc plus à rien..

Au delà de lutter contre le comptage de cartes, le mélangeur automatique est un outil "anti-convivialité" qui permet d'accélérer le rythme des parties (mélange automatique = plus rapide) et augmenter le profit des casinos.

Que les casinos terrestres n'aillent pas se plaindre des casinos en ligne, ils jouent maintenant sur le même terrain. Autant auparavant, les casinos capitalisaient sur leur avantage concurrentiel numéro un : la proximité du service, le contact avec la clientèle, autant maintenant, on s'en éloigne de plus en plus..

Se mobiliser contre les mélangeurs automatiques

Certains casinos français ont installé en masse ces "continuous shuffling machine" et ont d'ailleurs sucité de nombreus débats sur la toile. Sur Casinos-Jackpots, Asdix avance que "les csm ont un programme qui permet de tricher". Sans aller jusque là, nous préconisons sur jeuxblackjack.org de se mobiliser contre les mélangeurs automatiques dans les casinos en refusant tout simplement d'y jouer. Autant gambler sur Internet sans les désavantages à ce moment !

D'après les informations recueillis, la majorité des casinos Barrière en seraient aujourd'hui équipé mais les casinos Partouche continueraient à mélanger manuellement les cartes (croupiers).

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.