Une publicité Pokerstars bloquée en Angleterre pour incitation au jeu dangereux

img auteur
Par LE 06.04.2018
Une publicité Pokerstars bloquée en Angleterre pour incitation au jeu dangereux

Une publicité Pokerstars a été bloquée au Angleterre par l’Advertising Standards Authority (ASA) au motif que celle-ci pouvait être dangereuse pour les joueurs non-initiés car elle dépeignait une situation où un joueur débutant bluff un coup sans réellement savoir ce qu’il fait. Pour l’ASA, cette publicité peut avoir un effet néfaste sur les joueurs débutants.

L’ASA inflexible sur le sujet

La publicité britannique bloquée par l’ASA était une publicité internationale de la salle de poker Pokerstars. Cette publicité a été traduite dans plusieurs langue dont le français et est visible ici. Vous êtes probablement déjà tombé dessus à la télévision.

Au Royaume-Uni, cette publicité s’est faite épingler par l’ASA qui est très regardant sur ce genre de sujet. La pub dépeint une situation de partie entre amis où l’un d’eux, visiblement inexpérimenté, se voit donner 8-3 dépareillés. La voix off tente alors de rassurer ce joueur en lui expliquant que s’il a pu se mentir à lui-même sur différents événements de sa vie (comme sa barre de traction jamais utilisée, etc.), il peut mentir aux autres, c’est-à-dire bluffer.

Puis le joueur mise son tapis et et la publicité se termine par « Pokerstars : Vous êtes déjà un grand joueur de poker ».

Alors que cette publicité a été perçue par la plupart des gens comme amusante et originale, l’ASA a trouvé son contenu dangereux. Dangereux car elle peut être amenée à tromper les joueurs non-initiés et les convaincre que bluffer est (forcément) une bonne chose.

« Même si l’ASA est d’accord sur le fait que bluffer fait partie de la dynamique du jeu, le message de la publicité laissant à penser que le bluff peut réussir sans avoir une parfaite compréhension du jeu est dangereux et peut mener à des problèmes financiers. » a déclaré le chien de garde britannique.

Pokerstars s’est défendu de ce jugement en attestant que la publicité ne montrait pas d’argent réel et que le bluff faisait effectivement partie du jeu du poker. L’ASA estime que certaines personnes pourraient croire que mettre tapis peut leur permettre de gagner beaucoup d’argent. Aucun second degré chez l’ASA ?

En conséquence, la publicité a été bloquée par les autorités, pour protéger les personnes les plus à risque. Aucun problème en revanche à laisser des dizaines de publicités sur des médicaments provenant de laboratoires pharmaceutiques, plus occupés par leurs profits que la santé de la population.

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.