L'histoire et les caractéristiques du poker en ligne

Poker en ligne

Le poker en ligne a fortement démocratisé le poker dans le monde. Grâce à cette nouvelle façon de jouer, de nombreux joueurs se sont pris au jeu et ont commencé l'aventure poker sur la toile. Certains pensent que le poker en ligne a commencé en 2003 avec la victoire de Chris Moneymaker au Main Event des WSOP mais les débuts se situent en fait pendant la fin des années 1990. Rapide retour en arrière...

 

Le premier site de poker en ligne, Planet Poker

 

Planet Poker a été le premier site officiel de poker en ligne – qui a distribué sa première main le 1er Janvier 1998. L'année d'après Mike Caro, spécialiste de poker et auteur de livres sur le sujet, devient le visage officiel de la room.

 

En 2003, Chris Moneymaker gagne un tournoi satellite à 400$ pour participer au Main Event des WSOP – dont le buy-in est normalement de 10,000$ - et réalise une performance unique à l'époque, il remporte le tournoi ainsi que 2,5$ millions. Cet événement donne le meilleur coup de pub du poker de l'histoire, et par extension du poker en ligne, où le monde entier constate qu'on peut gagner des millions sans investir une grosse somme. Le rêve est né.

 

En 2004, SportingBet achète pour 340$ millions un des précurseurs des sites de poker, ParadisePoker.com. Les salles de poker commencent à prendre beaucoup de valeur.

 

En 2008, une quarantaine de site de poker indépendants et réseaux de poker existent. L'année suivante, il est constaté que le trafic mondial est occupé par quelques compagnies, qui ont imposé leur room : Pokerstars, Full Tilt Poker et le réseau iPoker.

 

En 2010, environ 545 salles de poker fourmillent sur la toile dont une douzaine seulement sont indépendantes. Pokerstars règne en maître et en 2012, 56% du trafic mondial du poker en ligne vient de ce géant.

 

En 2013, le Nevada, le New Jersey et le Delaware légalise le poker sur internet. Le 30 Avril 2013, Ultimate Poker est le premier site de poker en ligne légal lancé au Nevada et connaît un succès plus qu'acceptable. Suite aux difficultés du Delaware (et du Nevada dans une moindre mesure) de maintenir un marché stable avec peu d'habitants, les gouverneurs des deux états ont décidé d'allier prochainement leur marché pour augmenter leur panel de joueurs.

 

Le black Friday, tremblement de terre du poker en ligne

 

En Avril 2011, et après des années d'impunité – le poker en ligne est extrêmement pratiqué aux Etats-Unis et pourtant non-légal – le FBI fait fermer 3 salles de poker du jour au lendemain : Pokerstars, Full Tilt Poker et Absolute Poker. Les dirigeants et certains actionnaires sont accusés de fraude, blanchiment d'argent en bande organisée et violation de lois sur le jeu.

 

Pokerstars se rétablit vite en fournissant les documents le disculpant en partie. Full Tilt Poker par contre révèle sa gestion désastreuse. Une grande partie de l'argent déposés par les joueurs a alimenté les comptes bancaires du dirigeant et d'une partie des actionnaires. Des sanctions pénales tombent et le site est fermé.

 

Ray Bitar, le dirigeant est accusé par la justice mais n'ira pas en prison pour cause de problèmes graves de santé. Howard Lederer et Chris Ferguson en particulier sont accusés d'avoir volé une quarantaine de millions chacun et encourent des sanctions pénales – sanctions pas assez fortes selon beaucoup.

 

Pour être relancé, le site doit donc être racheté avec ses dettes et la promesse de rembourser les joueurs, cela représente 731$ millions d'investissement. Pokerstars décide de se charger de cette opération, lui permettant au passage d'asseoir sa position de leader. Full Tilt Poker était en effet le numéro 2 mondial. Quant à Absolute Poker, il ne se relèvera pas et son dirigeant ira passer quelques temps en prison.

 

Concernant les joueurs, les français ont été remboursés mais les américains ont du attendre bien plus longtemps puisque la majorité d'entre eux a été remboursé en Février/Mars 2014.

 

Particularités du poker en ligne

 

Contrairement au poker en casino terrestre, il est possible de jouer de très faibles sommes au poker en ligne. Plusieurs types de jeux sont disponible : cash-game et tournoi (sit&go inclus).

 

Le cash-game est jouable à partir des micro limites – 0,01$/0,02$ de blinds – jusqu'aux limites high-stakes – 1,000$/2,000$. Il en de même pour les tournois où il est possible de participer à partir de quelques centimes, jusqu'à plusieurs milliers d'euros. Les sit&go sont des tournois sur une tables, habituellement à 9 ou 10 joueurs, tandis que les tournois rassemblent plusieurs tables et beaucoup plus d'entrées. Le record de monde d'affluence pour un tournoi de poker en ligne est détenu par Pokerstars avec un tournoi à 1$ qui a rassemblé 225,000 personnes !

 

L'avantage avec le poker en ligne est qu'il est aussi possible de multi-tabler, c'est-à-dire de jouer sur plusieurs tables à la fois. Le nombre maximum de tables jouables dépend de chaque site mais on estime qu'il est possible de jouer au maximum une quarantaine de tables, ce qui est déjà une performance en soi. En 2012, Randy Lew a joué 40 tables à la fois, jouant 24,493 mains pendant cette session.

 

Enfin le gros avantage du poker en ligne est le volume de mains jouées en une heure. Comparé au poker live, la différence est phénoménale, surtout si l'on multitable ! Cela permet à des milliers de jeunes d'acquérir une forte expérience en un temps restreint. Cela entraîne une hausse du niveau des jeunes joueurs de poker, comparé à l'ancienne génération qui a appris en live. Aujourd'hui, énormément de joueurs pros ont appris en ligne.

 

Le marché français du poker en ligne

 

Depuis l'arrivée de l'Autorité de Régulation des Jeux en Ligne (Arjel) en France en Juin 2010, le nombre de site de poker est devenu restreint. La room leader en est Winamax, suivi par Pokerstars et PartyPoker.

 

L'énorme inconvénient et qu'on ne peut jouer qu'entre français, contrairement à avant 2010. Le nombre de joueurs disponibles est donc plus faible mais toujours suffisant pour pouvoir jouer presque à toutes heures. Personnellement, je suis toujours un nostalgique du temps avant l'Arjel, comme beaucoup d'autres... En 2013, le gouvernement a refusé une proposition de l'Arjel de joindre le marché à d'autres, pour permettre d'avoir un panel de joueurs plus importante et de dynamiser le marché.

 

Le poker high-stakes en ligne

 

De nombreux joueurs hautes limites arpentent les sites de poker chaque jour. Beaucoup en font leur occupation principale et le cash-game est leur terrain de jeux. Les poker rooms avec les plus hautes limites et la plus forte affluence sur ces limites sont Pokerstars et surtout Full Tilt Poker.

 

Bien que le leader soit Pokerstars, c'est sur FTP que l'action est la plus folle. Beaucoup de variantes de jeux disponibles, ainsi que des limites allant jusqu'à des blinds 1,000$/2,000$.

 

Résultat, des pots de centaines de milliers de dollars sont joués chaque jour. Le record du plus gros pot online est détenu par Patrick Antonius – qui est aussi le deuxième plus gros gagnant de cash-game en ligne, derrière Phil Ivey – qui a remporté un pot de 1,3$ millions face à Isildur1 (Vitkor Blom), un phénomène suédois qui a bouleversé le poker high-stakes sur Full Tilt en 2009.

 

Le plus gros gagnant en ligne en cash-game n'est autre que Phil Ivey, avec plus de 20$ millions de gains. Le plus gros perdant est également un joueur très connu, qui a eu beaucoup de succès en tournoi il y a quelques années, Gus Hansen. Le Danois cumule 16$ millions de pertes depuis ses débuts sur full Tilt Poker.

 

Articles publiés sur Poker en ligne

Les gros tournois de poker ne rapportent pas autant qu'il n'y paraît Poker en ligne
Bilan décevant pour l'Arjel en 2015: Les opérateurs en ligne français perdent 5€ millions Poker en ligne
Le Sénat français adopte enfin la loi sur le partage de liquidités pour le poker en ligne Poker en ligne
888 Holdings rafle le contrat et achète bwin.party pour 1.4$ milliard Poker en ligne
Amaya Gaming et GVC relancent bwin.party et lui proposent une offre à 1.4$ milliard Poker en ligne

VOS AVIS SUR Poker en ligne

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.