9ème étude de PMU sur le comportement des joueurs français et leur relation à internet

img auteur
Par LE 17.04.2015
9ème étude de PMU sur le comportement des joueurs français et leur relation à internet

La firme de jeux française PMU (Pari Mutuel Urbain) a sorti sa 9ème étude sur le comportement des joueurs. Des questions ont été posées à quelques 1.000 personnes âgées de 18 à 65 ans du 2 au 9 mars.

Privilégier la famille et les relations durables

Visiblement l’étude semble avoir été mise en place pour montrer qu’internet n’est pas, comme certains le critiquent, un outil qui marque de la distance entre les gens malgré une fausse/apparente proximité.

La majorité des personnes interrogées déclare que l’essentiel de leur temps libre est passé entre amis ou familles.

41% affirment avoir développé des relations d’amitié, brèves ou de longue durée, après une rencontre sur internet. 50% qu’un contact via internet a débouché sur une rencontre « en réel ».

Internet reste le moyen privilégié pour maintenir des contacts avec les gens, qu’ils soient très proches ou de simples connaissances.

65% des personnes interrogées préfèrent pratiquer leur passe-temps avec d’autres gens plutôt que seuls. Ils accordent de l’importance aux contacts amicaux pour 80%. La tranche d’âge 18-24 ans exprime un vif intérêt sur le partage d’expérience, d’émotions, d’avis ; bien plus que sur les tranches d’âge supérieures.

71% des gens communiquent régulièrement via les réseaux sociaux de type Facebook ou Twitter. 60% effectuent une partie importante de leurs achats sur la toile.

La plupart des joueurs français interrogés considèrent qu’un hobby doit être partagé en famille. 55% de ces personnes pensent que ces passe-temps sont encore plus appréciables quand ils sont vécus avec leurs enfants ou petits-enfants.

Enfin les passe-temps sont une excellente opportunité pour partager et confronter des savoirs et opinions pour 60%, et peuvent être utilisés pour le développement personnel (53%).

L’importance du social pour les joueurs

En bref, PMU met l’accent sur le social avec cette étude. Les résultats semblent montrer que bien qu’en pratiquant une activité sur internet seul derrière son pc, l’importance d’interagir avec d’autres est présente.

Il ressort même que cette activité est plus plaisante lorsqu’elle a un caractère social et, plus cette activité est vécue entre personnes proches, plus elle est appréciable.

Les joueurs expriment le fait que les liens sociaux créés sur internet, et qui sont souvent critiqués comme étant éphémères, sont en fait plus importants et débouchent relativement souvent sur une relation de « longue » durée, voire sur une amitié.  

Les plus jeunes sont convaincus de l’intérêt de communiquer via les réseaux sociaux. Internet est vu comme un outil qui les rapproche.

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.