Ancien numéro 1 du marché britannique, William Hill dégringole avec les fusions concurrentes

img auteur
Par LE 15.09.2015
Ancien numéro 1 du marché britannique, William Hill dégringole avec les fusions concurrentes

Historiquement, le bookmaker numéro 1 sur le marché britannique est William Hill (en combinant les opérations terrestres et en ligne). Mais avec les deux récentes fusion d'importance qui ont eu lieu, celui-ci a été relégué à la troisième position.

Deux fusions monstres en quelques mois

Il y a un an, les sociétés de jeux numéros 2 et 3 étaient Ladbrokes et Gala Coral. Mais depuis leur fusion, qui a créé un bookmaker de 3,4$ milliards, la compagnie qui en est ressortie a tout de suite trusté la première position.

C'était sans compter sur une autre transaction majeure : celle qui prévoit de réunir les bookmakers Paddy Power et Betfair. Les deux ont réussi à créer un fossé avec la fusion précédente en promettant de créer un groupe qui devrait valoir 7,74$ milliards... !

Résultat, William Hill est passé en quelques mois de la place de leader à celle de troisième du marché britannique, l'un des plus importants au monde. Il existe également des rumeurs concernant un regroupement de Betsson, Unibet et d'autres sociétés mais ce rapprochement paraît encore très peu probable.

Quand William Hill voulait 888 Holdings

C'est à croire que William Hill avait prévu le coup puisqu'il essayait de racheter l'opérateur israélien 888 Holdings, comme pour une façon de se renforcer avant que ses plus proches concurrents ne décident de réunir leur force.

Ce projet n'aura pas abouti pour William Hill, qui s'est cogné à l'exigence des actionnaires majoritaires de 888. 888 qui a d'ailleurs été dans la course pour prendre le contrôle de bwin.party. D'abord acceptée, l'offre de 898£ millions a finalement été refusée pour accepter celle de GVC Holdings pour 1,12£ milliard.

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.