Aux Pays-Bas, certains casinos en ligne osent proposer des bonus "Corona-free"

img auteur
Par LE 23.03.2020
Aux Pays-Bas, certains casinos en ligne osent proposer des bonus

Certains casinos en ligne n’hésitent pas à surfer sur la pandémie actuelle du Coronavirus pour promouvoir leurs activités. Ils sont rares mais le régulateur néerlandais KSA (Kansspelautoriteit) a dû émettre un avertissement publique suite à quelques abus.

Le Coronavirus qui est depuis quelques semaines au centre de l’actualité dans le monde est un prétexte pour certains de profiter d’une meilleure exposition. Aussi l’on a pu voir ces derniers temps des casinos en ligne ciblant les joueurs hollandais proposer des jeux « Corona-free ». Amis du bon goût…

Les casinos en ligne sont avertis

La semaine dernière, le régulateur KSA a dû s’exprimer sur certains abus. Proposer des offres « Corona-free » n’est pas acceptable selon le directeur de KSA René Jansen. L’intérêt est évident : profiter des nombreuses recherches internet sur ce sujet pour attirer des visiteurs, mais aussi convaincre des joueurs hésitants que le fait de jouer en ligne ne présente aucun risque pour l’infection (ce qui est certes vrai, nul besoin de le mentionner).

Le ou les sites concernés par l’avertissement du régulateur n’ont pas été identifiés mais il semblerait que cela concerne plusieurs casinos en ligne. Appartiennent-ils au même groupe ou cette idée marketing a-t-elle été utilisée par différentes firmes ?

Pour le moment, aucune amende ou sanction officielle n’a été attribuée mais le régulateur a précisé dans un communiqué qu’il portait une attention particulière à ce phénomène.

Les joueurs de casino ne peuvent jouer qu’illégalement

La situation aux Pays-Bas est d’autant plus étrange que le régulateur n’autorise actuellement pas de casinos en ligne à opérer sur son territoire. Un lancement officiel du marché des online casinos est prévu pour le milieu de l’année 2021. Les casinos en ligne sont donc encore illégaux dans le pays.

Le problème actuel est que tous les casinos terrestres aux Pays-bas sont fermés à cause du COVID-19, ce qui ne laisse donc aux joueurs que l’option de jouer illégalement s’ils veulent assouvir leur passe-temps.

Dans une période où de nombreux pays dans le monde ont adopté la stratégie du confinement, comme l’Italie, la France et la Belgique, les Pays-bas dénotent avec une autre méthode : celle de laisser les individus vivre plus ou moins normalement, au risque de voir un développement du nombre d’infectés. Tout comme en Suède et en Grande-Bretagne, le gouvernement estime qu’il est préférable que les gens soient infectés pour favoriser une immunité future (tout en protégeant les populations à risque). Selon eux, confiner ne fait que reporter le problème plusieurs mois ou années plus tard.

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.