Betclic Everest paie 80.000 euros d'amende et fait la paix avec la Commission Belge des Jeux

img auteur
Par LE 14.09.2015
Betclic Everest paie 80.000 euros d'amende et fait la paix avec la Commission Belge des Jeux

Après des années de boycott et d'ennuis judiciaires, Betclic Everest est finalement parvenu à quitter la liste noire de la Commission Belge des Jeux. L'opérateur a non seulement accepté de payer 80,000 euros d'amende mais a aussi commencé à mettre en place des moyens pour obtenir une licence d'exploiter.

La Commission frappe jusqu'à reddition

La trêve est enfin en train de prendre forme entre la Commission et Betclic Everest après trois années d'amour vache.

Le groupe avait tout d'abord fait partie des heureux élus de la toute première liste noire établie par la Commission Belge en 2012. Moins de deux ans après, 600,000 euros étaient saisis sur les fonds personnels de Betclic pour le paiement de plusieurs infractions.

En mai dernier, 79 joueurs qui jouaient sur Betclic depuis la Belgique ont écopé d'une amende de 200 euros chacun pour avoir joué sur un site non-régulé par l'autorité des jeux. Ces amendes, qui avaient plus le goût d'avertissements, ont été un nouveau signal d'alarme pour la firme.

La semaine dernière, 80,000 euros ont été payés de la part de l'opérateur pour couvrir de nouvelles amendes sur 160 joueurs belges, qui avaient reçu des procès-verbaux de 200 à 11,000 euros. Suite à cela, la Commission a retiré 4 noms de domaine de Betclic Everest de sa blacklist.

Betclic bientôt légal en Belgique

En parallèle, le groupe de jeux d'argent en ligne a entrepris les démarches pour obtenir une licence officielle, notamment en se rapprochant de Circus Groupe (qui collabore également avec Pokerstars et Evolution Gaming, spécialiste de live casino). Il est à noter que l'une des conditions des licences de jeux en ligne en Belgique est d'avoir un partenariat avec un casino terrestre du pays.

Selon Isabelle Andres, PDG du groupe, il y a de fortes chances qu'une licence soit attribuée d'ici la fin de l'année. La Commission a avoué que de nombreux efforts avaient été faits par Betclic Everest pour se conformer aux règles et que cela montrait « un profond respect » pour les lois sur les jeux en Belgique.

 

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.