Caesars Interactive Entertainment sur le point d'être acheté pour 4.2$ milliards

img auteur
Par LE 27.07.2016
Caesars Interactive Entertainment sur le point d'être acheté pour 4.2$ milliards

La firme Caesars Interactive Entertainment (CIE) est sur le point d'être vendue pour une somme avoisinant les 4,2$ milliards. CIE est la filiale interactive de Caesars, autrement dit celle qui gère les jeux en ligne et sociaux, sur supports PC et mobiles. C'est la seule section de tout Caesars qui est rentable depuis quelques années.

CIE prêt à changer de main

D'après différentes sources, les négociations seraient désormais à un stade avancé. Apparemment Caesars Interactive Entertainment devrait être vendu à des intérêts chinois menés par la firme Giant Interactive (qui a lancé entre autres le jeu en ligne populaire ZT online 2). Les sources parlent d'une somme de 4,2$ milliards pour englober la section en ligne de Caesars. Pour le moment, il n'y a pas eu de confirmation de la part de Caesars ou de Giant.

Il y a un peu plus de deux mois, le Wall Street Journal parlait de la probabilité d'un changement de propriétaire pour CIE. Aujourd'hui, la probabilité est plus forte que jamais et l'accord pourrait être annoncé avant la fin de l'année.

D'autres multinationales sont intéressées pour acheter Caesars Interactive, parmi lesquelles le fabricant de jeu Hasbro et le développeur de jeux sociaux coréens Netmarble Games. Giant Interactive reste néanmoins le plus proche de signer le contrat.

Caesars Interactive est la branche la plus rentable de Caesars Entertainment. Leader dans le domaine des jeux sociaux, elle dégage des centaines de millions de dollars annuellement et est l'espoir de Caesars de rembourser ses investisseurs. Caesars Entertainment Operatins Corp s'est mis en faillite en janvier 2015.

Le géant américain possède également la marque World Series of Poker, responsable du plus gros festival de poker live au monde. La marque WSOP ne sera vraisemblablement pas comprise dans le deal.

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.