Casino Junket, Opérateur VIP : les jeux à Macao

img auteur
Par LE 20.12.2011
Casino Junket, Opérateur VIP : les jeux à Macao

Alors que l'industrie des casinos explose littéralement à Macao, revenons sur les particularités de ce marché des jeux de casino en Asie.


Une chose est sûre, bien que l'on parle de casinos à Las Vegas comme à Macao, il n'en demeure pas moins que l'industrie du jeu n'y est pas structurée de la même manière. L'industrie toute entière est organisée différemment et les casinos ne sont pas ceux qui récupèrent la plus grosse part du gâteau...

A Macao, il existe trois catégories d'acteurs, que nous allons détailler dans la suite de l'article :

- Les casinos licenciés (la partie émergée de l'iceberg)

- Les opérateurs VIP

- Les junkets

Ces trois entités peuvent fonctionner indépendamment mais il arrive qu'une organisation puisse être à la fois opérateur VIP et Junket.

#1 Les casinos habilités par les autorités locales

Les principaux acteurs "visibles" de l'écosystème sont évidemment les casinos, exploités par les grands magnats des jeux asiatiques ou Américains. Parmi les 33 casinos que compte l'ancienne colonie portugaise, on retiendra les établissements des groupes américains Las Vegas Sands (Venetian) ou Wynn Resorts et ceux de Stanley Ho.

Ces casinos détiennent une licence d'exploitation délivrée par la commission des jeux de Macao, la DICJ.

Les casinos sont intégrés à de vastes resorts proposant des hôtels, des salles de conférences, des restaurants, des boites de nuits, etc. Jusque là, rien de nouveau par rapport à Las Vegas ou aux casinos Européens.

#2 Les Opérateurs VIP

Le deuxième acteur de poids dans l'économie des jeux de Macao est l'opérateur VIP. Un opérateur VIP loue une salle de jeux au casino et organise ses propres parties (par exemple des tournois de baccara), sans supervision de la part du casino. L'opérateur VIP dispose de son propre personnel et est en charge du recrutement de ses joueurs. Pour simplifier, on peut dire que les opérateurs VIP exploitent un casino dans les casinos.

Le Sands Macao accueille de nombreux opérateurs VIP

sands macao vip opérateurs

Un même opérateur VIP peut louer une salle de jeux privée dans autant de casinos licenciés qu'il le souhaite. Il doit simplement reverser un pourcentage de ses gains au casino qui l'héberge. La répartition des revenus est généralement la suivante : sur 100 000$ dépensé par un joueur, 40 000$ sont reversés sous forme de taxe à l'Etat, 20 000$ sont reversés au casino "host", et 40 000$ reviennent à l'opérateur VIP.

Un opérateur VIP gagne donc 2 fois plus que le casino. Et la somme est d'autant plus impressionnante quand on sait que 70% des revenus de Macao sont générés par les opérateurs VIP. Vous l'aurez compris, les premiers gagnants sont les opérateurs VIP et l'Etat, non les casinos.

#3 Les casinos "junket"

Les Junkets représentent certainement la partie la plus obscure de cette industrie. Les Junkets sont en charge de recruter les clients fortunés qu'ils réfèrent aux opérateurs VIP. Souvent, les opérateurs VIP et les Junket ne forment qu'une seule et même organisation.

Les riches joueurs chinois ramenés par les junkets

joueurs macao junkets

Les casinos Junkets ont un "guanxi" (réseau de connections) important, leur permettant d'être les principaux apporteurs d'affaire de Macao. En plus de référer ces clients, les Junkets leurs proposent différents services : échanges de devises (la Chine interdit les sorties de cash supérieurs à 20 000 RMB) et crédits.

On ne sait pas réellement sui se cache derrière les Junkets mais l'ombre des Triades asiatiques plane (Corruption, recouvrements de créances musclés, etc..). Un junket touche en général 1% des jetons acheté par le client qu'il réfère, sans compter la commission qu'il obtient sur ses services annexes.

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.