Ce qu'ont réellement gagné les finalistes du Main Event des WSOP 2013, après taxes et impôts

img auteur
Par LE 09.11.2013
Ce qu'ont réellement gagné les finalistes du Main Event des WSOP 2013, après taxes et impôts

Cette semaine, la table finale des WSOP 2013 a eu lieu et a sacré l'américain Ryan Riess, qui repart avec 8,361,570$. Mais il s'agit de la version officielle (une de celle que l'on peut « contester », je crois...) car en réalité il a perçu beaucoup moins, une fois que le gouvernement est venu prendre sa part bien méritée.

Près la moitié pour le gouvernement US

Chaque joueur est donc taxé en fonction de ses gains de jeux. Ce qui est compliqué c'est que chaque état a ses propres règles qui peuvent différer de quelques pourcents sur la part d'imposition. Globalement, les taxes sur les gains ont été de l'ordre de 40 à 50% pour les américains.

Pour les 6 joueurs américains présents sur cette TF, ce sont plusieurs millions que le gouvernement va récupérer au passage, bonne opération... Et plutôt que de gagner un peu plus de 8$ millions, Riess pourra vraisemblablement profiter d'un peu plus de 4$ millions. On ne va pas le plaindre car cela représente toujours beaucoup d'argent mais une taxation aussi importante semble vraiment exagérée. Au prix d'un effort minimum les millions sont prélevés et au final seule la moitié du labeur est récoltée par ces joueurs.

C'est à peu près la même chose pour le canadien de la table finale, Marc-Etienne McLaughlin, qui « profite » de la tranche d'imposition la plus haute avec 49,5% subtilisé. Au lieu de 1,6$ millions, ce sera donc 800,000$...

La bonne opération du français

Fait étonnant au premier abord, celui qui s'en sort le mieux est le français Sylvain Loosli. Sur les 2,792,533$ gagnés pour sa quatrième place, il en récoltera finalement 2,792,533$, et oui toute la somme !

Car Loosli n'est pas résident français mais habite à Londres. Il a déménagé pour pouvoir jouer au poker en ligne librement. Car le marché du poker en ligne français, de plus en plus verrouillé et taxé, a beaucoup trop limité l'offre pour rendre celle-ci attractive. Au Royaume-Uni, aucune taxe sur les jeux d'argent n'est prélevée. Alors que le taux de taxation français est en train de basculer dans le vulgaire, il n'y a pas d'autres mots.

Les gouvernements réalisent la plus belle opération

On parle donc des gains des joueurs qui, rien que pour avoir atteint cette table finale prestigieuse, ont réalisé une opération incroyable. En réalité ceux qui ont réalisé la meilleure opérations sont les gouvernement, et en particulier le gouvernement US. Tranquillement assis à attendre que les choses se fassent, les gouvernements concernés ont gagné presque 10$ millions ! Le Main Event n'est pas près de s'arrêter c'est sûr.

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.