Hausse de chiffre d'affaires pour les casinos restants d'Atlantic City en mars 2015

img auteur
Par LE 21.04.2015
Hausse de chiffre d'affaires pour les casinos restants d'Atlantic City en mars 2015

Les 8 casinos de la ville d’Atlantic City ont eu des résultats positifs année sur année pendant le mois de mars 2015. La croissance affichée est de 2.6% mais quand on prend en compte les 12 casinos que comptait la ville l’année dernière, on constate une baisse de 12.6%.

Les survivants s’en sortent mieux

Les quatre fermetures de casinos l’année dernière – l’Atlantic Club, le Showboat, le Revel et le Trump Plaza – permettent au moins depouvoir prendre les chiffres du bon ou du mauvais côté. Les casinos restants ont encaissé 203.8$ millions contre les 199.2$ millions de mars 2014 (233.3$ millions en comptant les 11 casinos de l’époque, l’Atlantic Club ayant fermé peu avant mars).

Maintenant que les casinos ne sont plus que 8, chacun peut prendre un peu plus par rapport à ce qu’il pouvait générer il y a un an. Toutefois le nombre de visites et les dépenses sont toujours en déclin…

D’après Matt Levinson, président de la Commission de Contrôle des Jeux du New Jersey, une partie de la hausse constatée provient des résultats satisfaisants des jeux de casino en ligne. Celui-ci pense que la croissance des établissements restants va continuer pendant l’été, avec les nombreuses animations prévues dans des casinos comme le Tropicana ou le Harrah’s.

Le casino qui tire le plus son épingle du jeu est le Golden Nugget avec une croissance de 41%. Il semblerait que les clients habitués à se rendre dans les casinos fermés aient faits une transition vers le Golden.

Les autres qui progressent sont le Harrah’s avec 11.4% de hausse et le Borgata avec 7.7%.

Le Resorts et le Tropicana se sont stabilisés en ce mois de mars et les reculs affichés sont de 11.1% pour le Bally’s, 4.1% pour Caesars et 23% pour le Trump Taj Mahal, qui a déjà échappé de peu à la fermeture.

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.