Kahnawake est contre un casino terrestre

img auteur
Par LE 07.12.2011
Kahnawake est contre un casino terrestre

La population de Kahnawake est contre l'implantation d'un casino terrestre alors même qu'elle délivre de nombreuses licences pour les casinos.. en ligne.


N'y aurait-il pas de l'hypocrisie dans l'air ? Les habitants de la petite réserve de Kahnawake, au sud de Montréal, se sont montrés une nouvelle fois opposés à la construction d'un casino en "dur" dans la réserve. Pourtant, selon une étude commandée par le Conseil Mohawk de la réserve, un casino permettrait de faire rentrer 80 millions de dollars par an en recettes fiscales. Quand on connait le budget actuel de Kahnawake (49 millions annuel), on se dit que ca pourrait aider..

Des habitants fortement opposés aux jeux d'argent

En se promenant dans la réserve, il est possible de voir des bannières "No Casino" flotter au bord de la route. Les habitants veulent réitérer leur position contre le gambling, comme ils l'ont fait en 1994 et 2003, suite à un référendum. «Nous ne voulons pas de casino. Nous voulons protéger les générations futures» déclare une manifestante interviewé par Canoe.ca.

Pourtant, quand on est familier avec l'industrie des jeux en ligne, on sait que la réserve de Kahnawake est une des juridictions préférées des casinos en ligne en délivrant des licences via la Kahnawake Gaming Commission (depuis 1999). Et même si les rentrées fiscales sur le produit brut des jeux sont faibles, l'économie locale en bénéficie indirectement. En effet, les casinos en ligne licencié au Kahnawake ont leur centre des opérations techniques dans la réserve (data-center et serveurs), profitant à la main d'oeuvre locale.

Sans compter que l'organisme chargé de délivrer les licences (Kahnawake Gaming Commission) emploi lui aussi des travailleurs locaux qualifiés chargés d'étudier et de renouveler les demandes d'agréments. Lesquels travaillent de pair avec des cabinets d'avocats et fiscalistes locaux chargés de conseiller les casinos en ligne. Parmi ces casinos sur Internet, on retrouve les prestigieux casinos playtech (Europa Casino, Casino Tropez, Eurogrand, etc..).

L'équipe du Kahnawake Gaming Commission sur un salon

Kahnawake gaming commission

Alors pourquoi les habitants de la réserve sont-ils si fièrement opposés à cette industrie du jeu ? Pourquoi traite-il de "pervers" une industrie qui emploi leur main d'oeuvre locale et finance l'éducation de leurs enfants ?

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.