Le Brésil se dirige vers une légalisation des casinos terrestres et des jeux d'argent en ligne

img auteur
Par LE 15.11.2016
Le Brésil se dirige vers une légalisation des casinos terrestres et des jeux d'argent en ligne

Le Brésil est le cinquième pays le plus peuplé au monde mais sans aucun casino terrestre. Une loi vieille de 70 ans empêche en effet la construction de ce type d'établissement. Mais cela pourrait changer prochainement.

Le pays pense à légaliser les casinos terrestres pour continuer à développer son tourisme et permettre à l'Etat d'engranger des milliards en taxes et impôts. Pour beaucoup, l'intérêt était de légiférer avant les Jeux Olympiques de Rio, histoire d'amortir plus vite les frais, mais la lenteur administrative (et les multiples oppositions) a repoussé ce projet. La semaine dernière toutefois, les législateurs ont introduit un nouveau texte à la chambre des députés : le PLS 186/2014.

Une manne financière qui dort

Le texte de loi PLS 184/2014 est une proposition pour légaliser les casinos terrestres, les paris sportifs, les salles de bingo, les paris hippiques ainsi que les jeux d'argent sur internet. Ce texte est encore un peu flou et ne fait pas état du nombre de casinos terrestres autorisés, ni des formes de jeux en ligne qui pourraient être admises. Malgré tout, les chances de réussite sont assez fortes et une légalisation serait bénéfique pour le pays à un niveau financier (socialement c'est moins sûr).

« La proposition d'expansion de cette année a les meilleures chances de réussir, et elles sont bien meilleures que durant la décennie écoulée puisque le pays est en difficulté financière et qu'il a un besoin désespéré de revenus additionnels. » d'après Eilers & Krejcik Gaming.

Il y a en effet des milliards en jeu pour le pays de plus de 200 millions d'habitants. Développer des casinos terrestres, tout en légalisant les jeux en ligne, serait de l'avis de millions d'entre eux et cela permettrait de générer quelques 3$ milliard annuels. Nous aurons des détails sur ce projet probablement à partir du début 2017.

Se refaire des très coûteux Jeux Olympiques

Loin de l'effervescence médiatique des Jeux Olympiques de Rio, beaucoup se sont insurgés des dépenses colossales engendrées par cette compétition. Pour un pays qui compte des dizaines de millions de personnes sous le seuil de pauvreté, dépenser 4,56$ milliards était incongru. Ces dépenses ont été plus de 50% supérieures à ce qui devait être investi à la base.

Les Jeux Olympiques n'ont pas été du goût de beaucoup de Brésiliens, qui ont estimé à juste titre que l'argent aurait pu être mieux dépensé.

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.