Le directeur du Borgata donne son avis sur les jeux de casino en ligne

img auteur
Par LE 08.01.2014
Le directeur du Borgata donne son avis sur les jeux de casino en ligne

Tom Ballance, le directeur du casino le Borgata d'Atlantic City, a récemment donné une interview à la CNBC en expliquant que le lancement des jeux de casino en ligne au New Jersey n'était en rien une entrave ou un manque à gagner pour les casinos terrestres de la région. Petit message à tous les détracteurs des jeux d'argent en ligne aux Etats-Unis...

Le New Jersey réjouit les investisseurs

C'est le lancement des jeux en ligne le plus prometteur pour le moment aux Etats-Unis. Certes il n'y a que trois états mais le New Jersey se bâtit un marché durable tandis que le Nevada et le Delaware sont bien plus fragiles.

« Borgata est positionné sur le devant de la scène pour les jeux en ligne, principalement grâce aux efforts de notre partenaire, Boyd Gaming Corporation. La stratégie de Boyd est de s'installer dans tous les Etats-Unis à terme. »

Ballance confie que son casino en ligne compte déjà plus de 20,000 comptes créés depuis le lancement le 21 novembre 2013.

Pas de risques pour l'affluence live

Le directeur du Borgata pense fermement que l'arrivée des jeux de casino en ligne ne fera pas de mal à l'activité des casinos terrestres. Selon lui la clientèle est différente, et la majorité des joueurs ayant créé un compte ne sont pas allé au Borgata depuis au moins un an. Et même ceux qui y sont allés n'ont pas fait plus de deux visites dans le casino terrestre l'année précédente, dans une vaste majorité.

Un des arguments des opposants est de dire que les contrôles sont moins poussés en ligne et le risque de laisser des mineurs est plus grand. Ballance n'est pas d'accord et explique qu'au contraire les contrôles sont plus important pour les casinos en ligne. En outre, il n'est pas possible de faire crédit en ligne alors que cela peut se faire assez facilement en casino terrestre. Et enfin il y a des contrôles d'identité et de propriété de cartes de crédits qui permettent de limiter fortement la fraude.

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.