Le narcotrafiquant qui a dépensé des millions au casino

img auteur
Par LE 18.01.2017
Le narcotrafiquant qui a dépensé des millions au casino

Internet regorge d'histoires de gros gagnants et de gros perdants au casino. Dans ce domaine, les pertes des plus gros perdants vont bien au-delà des gains des plus gros gagnants. Le plus gros perdant de l'histoire est certainement Terrence Watanabe, un homme d'affaire et héritier d'une richissime famille chinoise. Ce dernier a perdu 127$ millions en un an seulement en jouant les plus hautes limites au Caesar's et au Rio. En tout, il est estimé avoir perdu 220$ millions aux jeux.

Juste derrière lui se trouve celui dont nous allons parler aujourd'hui : Zhenli Ye Gon. Cet homme né en Chine et naturalisé Mexicain a perdu des montants considérables au casino, montants qui provenaien en grande partie du trafic de méthamphétamine dont l'homme était à la tête. Il a perdu quelques 125$ millions au casino, principalement au Venetian de Las Vegas.

L'équivalent réel d'Heisenberg

L'histoire de Zhenli Ye Gon va au-delà de l'imagination du commun des mortels. Gon a déménagé à Mexico en 1996 pour travailler dans l'import/export. En quelques années, il investit massivement dans le trafic de meth en utilisant les Etats-Unis comme principal client. En 2007, l'une de ses résidences mexicaine se fait attaquer par les agents DEA américains et les autorités mexicaines. De cette attaque débouchera la plus grosse saisie d'argent cash jamais réalisée dans le domaine : 207$ millions entassés dans une chambre de la villa.

Vous avez certainement tous vu cette image qui rappelle l'une des scènes les plus mythiques de la série Breaking Bad, quand Heisenberg montre à sa femme la montagne d'argent qu'il faut désormais lessiver.

Le Venetian lui déroulait le tapis rouge

Zhenli Ye Gon n'a pas seulement été le dirigeant de l'une des plus grosses organisations de drogues au monde, il était également un fervent joueur de casino. Entre 2004 et son arrestation en 2007, l'homme a perdu une somme estimée à 125$ millions, dont près de 85$ millions rien qu'au Venetian Casino. Le business de Gon était si florissant qu'il lui permettait de perdre de telles sommes sans que cela ne soit inquiétant pour sa propre santé financière.

Cette affaire a également mis en lumière des pratiques illégales du Las Vegas Sands, la société opérant le Venetian. En effet, les responsables ont accepté des sommes considérables sans exiger de preuves de provenance, ni même déclarer les dépôts aux autorités. Les casinos sont contraints de reporter les gros transferts d'argent, justement pour éviter le blanchiment d'argent. Mais quand un joueur est prêt à dépenser autant, il est parfois difficile de faire la fine bouche. En contrepartie de ces dépenses astronomiques, Gon était traité comme un roi au sein de l'établissement et avait droit à de nombreuses avantages comme des locations de superbes villas ou des voyages en jet privé. Toutes ses requêtes étaient acceptées sans broncher. Le Venetian a été condamné à une amende record de 47,4$ millions dans cette affaire.

L'année dernière, Zhenli Ye Gon a été extradé au Mexique après des années de prison aux Etats-Unis. Il restera l'un des plus gros joueurs de casino de l'histoire.

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.