Le propriétaire du bookmaker SportingBet intéressé pour acheter bwin.party

img auteur
Par LE 20.05.2015
Le propriétaire du bookmaker SportingBet intéressé pour acheter bwin.party

La société GVC Holdings, propriétaire du bookmaker Sportingbet, a annoncé son intérêt de racheter son plus gros rival bwin.party. Le montant qui pourrait être avancé est encore inconnu.

Après Sportingbet, bwin.party ?

Ce sont des prises de contrôle comme on voit de plus en plus. Une firme relativement puissante mais pas au top de l’industrie qui rachète un concurrent aussi gros que lui-même, voire plus gros.

Même avec l’annonce de GVC de vouloir racheter bwin.party, les sommes d’argent qui pourraient bouger n’ont pas été communiqué. Bwin.party est coté à environ 1.15$ milliard. C’est plus du double de la valeur de GVC.

Malgré l’écart de valeur boursière entre les deux, le PDG de GVC assure que sa société n’a jamais été au plus haut et peut parfaitement gérer ce genre de transaction.

« GVC n’a jamais été plus fort et nous regardons vers 2015 et au-delà avec confiance. » a précisé Kenneth Alexander.

En 2013, GVC avait décidé de racheter Sportingbet, avec l'aide de William Hill, et considère aujourd’hui que cette transaction était nécessaire pour aller au niveau supérieur. Acquérir bwin.party devrait permettre d’avoir une position dominante en Europe en maîtrisant deux poids lourds des jeux d’argent en ligne, et en permettant de consolider le pole « poker en ligne » avec Partypoker de bwin.party allié au Paradise Poker de SportingBet.

D’un côté, nous avons GVC qui « pèse » beaucoup moins que bwin.party mais qui connaît une croissance très intéressante. De l’autre, nous avons bwin.party qui est un leader de l’industrie mais en proie à des difficultés financières.

Mais GVC n’est pas le seul à être intéressé par bwin.party. D’autres firmes telles qu'Amaya Gaming, Ladbrokes, Playtech ou encore William Hill seraient des racheteurs potentiels. Pour le moment, celui qui a exprimé le plus d'intérêt est 888 Holdings, qui aurait proposé une somme avoisinant le milliard de dollars.

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.