Le Revel est le quatrième casino d'Atlantic City à fermer ses portes cette année

img auteur
Par LE 18.08.2014
Le Revel est le quatrième casino d'Atlantic City à fermer ses portes cette année

Il y a quelques jours, le casino Le Revel d’Atlantic City a annoncé sa fermeture pour le mois prochain. Le plus gros casino terrestre jamais construit dans la ville du New Jersey n’aura duré que quelques temps avant d’abandonner et est donc le suivant sur la liste des fermetures dans cette zone. Moins d'un mois après l'annonce du Trump Plaza, cela continue pour les établissements de jeux de la ville.

Le jeu de domino est en marche

Il y a environ un an et demi, le Revel se mettait en faillite alors qu’il venait à peine de se lancer. Depuis les propriétaires cherchent tant bien que mal à trouver un repreneur, une âme charitable, qui serait prête à investir dans cet investissement douteux. Ce casino est un échec total depuis son ouverture il y a environ deux ans…

Parmi tous les casinos de la ville, le Revel est celui qui a coûté de loin le plus cher. Avec un investissement total de 2.4$ milliards dans une ville qui était déjà en récession au moment de la construction, on peut dire que les responsables ont eu une idée de génie.

Le plus fort est que cet établissement était déjà dans une situation compliquée avant même la fin de la construction. Il a fallu près de six ans pour réunir tout l’argent nécessaire, en sachant que l’état a également mis de sa poche pour aider.

« Malgré les efforts pour améliorer la situation financière du Revel, cela n’a pas été suffisant pour mettre l’entreprise dans une bonne santé financière durable. » a déclaré la société.

Et ce sont les employés qui vont être contents... 3.100 personnes travaillent au Revel, ce sont donc autant de gens qui vont devoir trouver autre chose rapidement. Le taux de chômage à Atlantic City est de 14.9%, soit plus du double que le reste du New Jersey.

Les jeux en ligne incapables de sauver la situation

Avant que les jeux de casino en ligne ne soient légalisés au New Jersey, l’un des arguments pour les mettre en place était justement d’aider financièrement les casinos en leur apportant des revenus supplémentaires et éviter ces fermetures.

Est-ce un problème d’idée ou de timing si depuis cette date, 4 casinos ont déjà annoncé qu’ils abandonnaient ? 12 casinos étaient encore debout à la fin 2013. Il n’y en aura que 8, au mieux, à la fin 2014. 

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.