Les autorités malaisiennes font un pré-bilan de l'année sur la répression des jeux d'argent illégaux

img auteur
Par LE 10.12.2014
Les autorités malaisiennes font un pré-bilan de l'année sur la répression des jeux d'argent illégaux

Depuis le début de l’année 2014, la Malaisie est en train de mener un combat contre les jeux illégaux et les activités illicites qui en découlent, type blanchiment d’argent. Pour 2014, pas moins de 20.000 arrestations ont déjà eu lieu.

Les autorités sur tous les coups

Le ministre adjoint de l’intérieur Wan Junaidi Tuanku Jaafar a déclaré que l’organisation policière en 2014 a donné lieu à l’arrestation de 20.216 individus, dont 7.181 font face à des accusations judiciaires.

La police a mené 62.819 raids et saisi 138.166 ordinateurs qui auraient été utilisés pour des activités illégales de jeux d’argent. Ces chiffres nous montrent la volonté farouche du gouvernement de vouloir « mater » les fraudeurs et donner un signal fort.

Bien que ces résultats soient plutôt impressionnants, ils semblent monter à la tête du chef de la police qui a déclaré : « Il n’y a plus d’activité de jeux illégaux, ni de niches de vices dans notre pays. »

Nouvelle force spéciale pour les gros poissons

Malgré cela, une nouvelle force d’élite a été créée en Malaisie et a pour nom la Special Task Force for Anti-Vice, Gaming and Gangsterism (STAGG, à ne pas confondre avec la Special Task Force on Organized Crime, lancée en début 2014).

Cette nouvelle force d’élite est composée de 200 hommes entrainés, ainsi que 20 civils qui gèrent le côté administratif.

Son but est de pouvoir cibler les gros poissons de la pègre du jeu. Elle permettra de frapper plus haut dans la pyramide afin d’enrailler de façon plus efficace ces activités illégales.

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.