Les baisses de revenus de Macau entraînent des pertes de 75$ milliards des opérateurs sur les marchés

img auteur
Par LE 27.12.2014
Les baisses de revenus de Macau entraînent des pertes de 75$ milliards des opérateurs sur les marchés

Après 6 mois consécutifs à la baisse et des prévisions très basses sur le mois de décembre, il est à présent certain que Macau connaîtra une baisse de revenus année sur année. Après les 45$ milliards réalisés en 2013, et qui représentaient une très forte croissance par rapport à 2012, 2014 sera situé vraisemblablement légèrement en dessous de ces chiffres.

Résultat, les marchés ont réagi de façon très négative avec la perte de 75$ milliards sur les valeurs des opérateurs de Macau.

Perte fulgurante sur les marchés

Ces 75$ milliards de perdus sur les valeurs boursières représentent la valeur de l’économie toute entière d’un pays comme le Luxembourg, a fait remarquer le site CardPlayer.

On sait que depuis de longs mois, le gouvernement chinois, ainsi que le gouvernement de Hong Kong, s’attaquent à certains problèmes économiques de l’ancienne colonie portugaise et tentent de mettre fin à la corruption et au blanchiment d’argent.

2/3 des revenus de Macau proviennent des joueurs high-rollers, eux-mêmes alimentés en argent frais par les junket operators. C’est sur ces derniers que les gouvernements ont lancé le plus d’enquête. Près de 220 junkets sont présents à Macau.

« Il est plus important pour la Chine que Macau ait une économie saine et le recours à des joueurs corrompus n’est pas du tout sain. » a déclaré Chen Guanghan, directeur adjoint de l’association des études de Hong Kong et Macau.

Cela signifie donc que Macau pourrait voir son économie baisser jusqu’à arriver à un point où les revenus seront garantis essentiellement par les joueurs « normaux » et beaucoup moins par les high-rollers. Si cela se passe ainsi, ce serait une énorme claque pour Macau qui comme chacun sait compte principalement sur ces joueurs de haute volée.

Les principaux casinotiers de cette destination – Sheldon Adelson, Stanley Ho et Steve Wynn – risquent d’accumuler un peu moins de milliards en 2015, sachant qu’il existe 35 casinos et que 8 sont encore en projet.

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.