Les casinos du Nevada affichent une baisse de 3% pour le mois de mars 2016

img auteur
Par LE 30.04.2016
Les casinos du Nevada affichent une baisse de 3% pour le mois de mars 2016

Les casinos de l'Etat du Nevada ont reporté des résultats en baisse de 3% pour le mois de mars 2016, après avoir généré 922,3$ millions collectivement. Pourtant, le mois a été explosif sur les paris sportifs, les bookmakers ayant en effet enregistré un total de 458$ millions de mises.

Résultats en baisse mais bénéfice tout de même

Le mois de mars 2016 a été moins performant que celui de mars 2015 avec un total de 922,3$ millions générés par les casinos terrestres. Le mois était relativement calme avec un week-end en moins et une baisse constatée sur les machines à sous et les jeux de table.

Les machines ont contribué pour 616,6$ millions (-3%) tandis que les jeux de table ont fait 305,6$ millions (soit quelques 10$ millions de moins que mars 2015). Le baccarat – qui a été par le passé un jeu qui a sauvé un mois complet – est toujours en légère baisse pour 65,7$ millions. Les asiatiques sont férus de baccarat et sont les principaux parieurs de cette variante au Nevada. Quand ils se déplacent moins, cela se ressent toujours sur les chiffres.

Il est à noter que même si l'activité a baissé de 3%, le gain des casinos est en légère hausse grâce aux remises d'impôts et taxes de 13,9$ millions avec certains programmes comme celui de Tesla (voitures électriques).

Le March Madness fait exploser les paris sportifs

Les bookmakers du Nevada ont profité du mois de mars pour enregistrer des montants colossaux en paris sportifs. Un total de 459$ millions a été passé en paris, sachant que 422,2$ millions proviennent exclusivement du basketball et de la compétition March Madness. Cette compétition est prisée par des millions d'américains et est élevée au rang d'institution. Même le Président Obama y va de son pronostic chaque année.

Les résultats globaux de mars montre une hausse de 50$ millions sur l'année dernière, et 100$ millions de plus qu'en mars 2014. Ce secteur ne cesse de battre des records, notamment après la ferveur qui a entouré le Super Bowl 50.  

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.