Les casinos du Nevada font un bide avec les paris sportifs sur Rio 2016

img auteur
Par LE 25.08.2016
Les casinos du Nevada font un bide avec les paris sportifs sur Rio 2016

Les Jeux Olympiques de Rio se sont terminés ce dimanche 21 août. La France finit 7ème au classement des médailles tandis que les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et la Chine terminent respectivement 1er, 2ème et 3ème. Ces JO auront occasionné des milliards de dollars de paris à travers le monde, en particulier dans les régions asiatiques.

En revanche, le bilan des bookmakers physiques du Nevada est peu engageant. Les casinos, qui ont désormais le droit de proposer des paris sur cette compétition, ont constaté que les parieurs n'étaient pas intéressés par les JO. Globalement, tous les paris qui ont été générés correspondent à ce qui est misé d'ordinaire sur un gros match de baseball.

Les parieurs boudent les JO

Pour la première fois, les casinos terrestres du Nevada ont reçu l'autorisation de proposer à leurs visiteurs un choix de paris sportifs sur les Jeux Olympiques. Avec 28 sports en tout, les bookmakers espéraient encaisser de fortes sommes mais la popularité de l'événement auprès des parieurs s'est faible.

« Nous avons probablement encaissé autant en paris sur les Jeux Olympiques que nous aurions encaissé avec un seul gros match de baseball. » a précisé Jay Rood, responsable des cotes au Mirage Casino.

L'une des raisons est que beaucoup des sports proposés ne sont pas « mainstream » et sont relativement peu connus des parieurs. Quand il s'agit de mettre de l'argent sur quelque chose, il vaut mieux savoir pourquoi et le peu de connaissance sur une partie non-négligeable des sports aura certainement freiné certains. En outre, certaines cotes étaient tellement incroyables qu'il n'était pas rentable de les suivre.

Par exemple, Phelps – qui est devenu le recordman absolu en termes de médaille – était le favori à 300 contre 1 sur le 100m papillon. La prodige américaine Katie Ledecky était encore plus en avance sur le 800m nage libre. Sa domination sur les cotes était telle qu'il fallait miser 25,000$ pour espérer gagner 100$ en cas de victoire. Même si elle a terminé l'épreuve avec 12 secondes d'avance, pulvérisant ses adversaires, ce pari impliquait trop de risques pour peu de récompense.

Quid des JO 2018 ?

Ce manque d'engouement sur Rio 2016 a surpris l'ensemble des casinos du Nevada. Ils avaient pris soin de préparer cet événement, tout en formant du personnel et mettant en place quelques infrastructures. Globalement, l'opération a certainement due être à perte pour eux.

Cela questionne sur les prochains Jeux Olympiques qui auront lieu en Corée du Sud en 2018. Est-il utile de garder ce genre d'offre puisque le public n'en a montré que peu d'intérêts ou faut-il changer de stratégie et trouver des solutions pour rendre ces paris attractifs ? Voilà les questions sur lesquels vont se pencher les bookmakers d'ici 2018.

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.