Les prédictions d'un analyste sur les casinos de Macau en 2015 et 2016

img auteur
Par LE 20.01.2015
Les prédictions d'un analyste sur les casinos de Macau en 2015 et 2016

Après les derniers mois consécutifs à la baisse à Macau, qui ont conduit à une baisse de revenus année sur année, des prédictions ont été établies par l’analyste Aaron Fischer et laissent à penser que 2015 sera très sombre à Macau, tandis que 2016 devrait être bien meilleur.

Une année 2015 sur les ronces

L’ensemble des prévisions sur Macau en 2015 déclaraient jusqu’à maintenant que les 6 premiers mois seraient toujours à la baisse et que la croissance allait vraisemblablement revenir dans la deuxième partie de l’année.

Aaron Fisher semble encore plus pessimiste à ce niveau. Selon lui, le premier trimestre de Macau sera l’un des pires que la destination ait connu et le reste de l’année ne serait guère mieux.

Fischer pense que le chiffre d’affaires du premier trimestre 2015 souffrira d’une baisse de 29% comparé au premier trimestre 2014. Le mois qui devrait voir la plus grosse baisse sera certainement février.

En effet, les baisses de croissance n’avaient pas encore commencé en février 2014 et la croissance avait été de 40%. Le nouvel an chinois attire toujours des excédents de visiteurs mais devrait être moins significatif à cause de la tendance de Macau ces derniers mois – dus aux actions du gouvernement chinois contre les mouvements d’argent suspects vers Macau.

2016 et le retour de la croissance

C’est en 2016 que les choses redeviendront intéressantes pour Macau. Fischer estime que cette année sera « fantastique » pour l’ancienne colonie portugaise.

Comme 2015 sera baissier et que l’activité devrait reprendre en 2016, la croissance sur cette année pourrait être de l’ordre de 22% et permettrait aux opérateurs de se refaire une santé.

2016 est aussi l’année de nombreux projets immobiliers à Macau avec des sociétés qui préparent de nouveaux casinos.

Pour rappel, l'année 2014 a vu une baisse de croissance de 2.6% prar rapport à 2013.

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.