Les prop bets les plus fous des joueurs de poker

img auteur
Par LE 13.11.2013
Les prop bets les plus fous des joueurs de poker

En matière de prop bet les joueurs de poker sont sans doute les meilleurs. Aujourd'hui je vous présente quelques uns des prop bets les plus fous de l'histoire, qui vous montrent que lorsqu'on est joueur, on l'est pour tout et n'importe quoi.

Qu'est ce qu'un prop bet ?

Un prop bet est un pari annexe passé entre deux ou plusieurs personnes, souvent en marge d'une partie de poker, cash-game ou tournoi. Ces paris sont aussi divers que variés et peuvent concerner une perte de poids ou une épreuve physique par exemple et ils s'apparentent beaucoup à un genre de « T'es pas cap' ! ».

Parier les couleurs au flop

Miser sur les couleurs ou les cartes d'un flop est très fréquent et permet d'occuper certains joueurs. L'un de ceux qui m'a le plus marqué est celui qui s'est passé lors des Poker After Dark, une émission de poker assez populaire. Ilari Sahamies et Phil Ivey avaient choisi chacun une couleur au prix de 50,000$ le flop (noir ou rouge, ils ne tenaient pas compte du fait qu'il s'agisse de trèfle, pique, etc...) !

En clair si le flop comprenait plus de cartes rouges que noires (et inversement vous l'avez compris), l'un devait payer 50,000$ à l'autre. Et ce sur chaque flop ! Pas étonnant que ces joueurs sourcillent à peine quand ils perdent un pot de 200,000$...

Le « combat » de Johnny Moss

Ce prop bet consistait en la chose suivante : Johnny moss, légende du poker, devait provoquer un homme dans un bar - homme réputé invaincu en combat de bar - et le mettre au tapis. La somme pariée n'etait pas connue mais Moss bénéficiait d'une cote de 15 contre 1 s'il réussissait.

Il avait même le droit de porter le premier coup. Johnny s'est exécuté, espérant gagner une jolie somme d'argent, et l'a frappé par derrière pour essayer de s'assurer la victoire. Mais n'est pas bourrin de bar qui veut et Johnny Moss a finit à l'hôpital avec quelques os cassés.

Vivre dans une salle de bain pendant un mois

C'est le défi qu'avait lancé Andrew Robl à son ami Jay Kwik. Ce dernier soutenait qu'on pouvait vivre pendant un mois dans une salle de bain - sans en sortir un seul instant - si on était suffisamment organisé. Là encore, la somme misée n'est pas connue mais tout ce que l'on sait c'est qu'il s'agit d'une somme à 6 chiffres, soit au moins 100,000$. Je suis sûr que beaucoup serait intéressé pour relever ce défi !

Les parieurs ont choisi comme lieu la salle de bain d'une suite du Bellagio à Las Vegas, où Kwik avait installé tout ce dont il avait besoin, nourriture, petit écran de télé, etc... Pour s'assurer que l'homme ne quitterait pas la pièce à l'abri des regards, une webcam reliée à internet avait été placée devant la salle de bain. Et comme Robl avait promis une récompense de 500$ à toute personne le voyant sortir, un grand nombre de joueurs avait les yeux rivés sur leur écran d'ordinateur, prêts à débusquer un éventuel abandon.

Ce que Robl n'avait pas prévu c'est que Kwik soit aussi à l'aise dans cet exercice, si bien que Robl a choisi de proposer 40,000$ avant la fin du pari pour éviter de perdre la somme complète.

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.