Les régulateurs de Macau demandent aux casinos de faire plus de machines à sous et moins de baccarat

img auteur
Par LE 21.07.2016
Les régulateurs de Macau demandent aux casinos de faire plus de machines à sous et moins de baccarat

Avec les déboires de Macau ces deux dernières années, les régulateurs de la ville tentent de trouver des moyens de redynamiser les casinos. Dernièrement, le gouvernement chinois et celui de Macau ont demandé aux opérateurs de privilégier les machines à sous et de moins compter sur les tables de baccarat.

Attirer les masses avec les machines à sous

La semaine dernière, le Gaming Inspection and Coordination Bureau – qui se traduit relativement facilement – a annoncé avoir conclu une série de réunion avec certaines firmes de certifications de machines à sous dans le but d'augmenter la présence de ce type de jeux à Macau.

Les machines à sous sont très populaires dans le monde entier mais beaucoup moins à Macau. C'est le baccarat qui est le roi incontesté de l'ancienne colonie portugaise. Mais ce jeu est surtout apprécié des joueurs VIP, qui sont capables de dépenser des millions sur cette variante.

Après avoir demandé aux casinos de la ville de diversifier leurs activités et de ne plus compter exclusivement sur le jeu, le gouvernement demande maintenant de changer une partie de leurs offres de jeux. Les machines à sous constituent le jeu de casino par excellence. Elles ne nécessitent aucune technique ni stratégie et permettent aux joueurs de multiplier les mises en un temps record. C'est un jeu qui plaît aux masses et aux joueurs « normaux ».

C'est justement ce que veut Macau désormais : des joueurs moyens, appelés mass-market players. Ces joueurs sont plus nombreux que les VIP et c'est leur nombre qui pourrait permettre à Macau de se redresser. Pour attirer tous ces joueurs, les opérateurs vont devoir investir pour pouvoir proposer beaucoup de jeux différents, mais surtout proposer les derniers jeux. Un jeu populaire comme la deuxième version en machine à sous de Big Bang Theory ferait par exemple partie des priorités.

Un rapport machines/baccarat inégal

On sait que le baccarat est très populaire en Asie et à Macau mais ce jeu ne permet pas d'attirer les foules. Les opérateurs vont devoir axer leurs offres sur les machines pour tenter d'inverser – ou au moins d'équilibrer – le rapports de force entre les slots et les tables de baccarat.

Pendant le premier trimestre 2016, les machines à sous ont généré 363$ millions tandis que les tables de baccarat ont généré 10 fois plus. Habituellement et dans la plupart des autres destinations dans le monde, les machines à sous font partie des immanquables des casinos car elles génèrent beaucoup de profit.

 

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.