Les utilisateurs Ukash vont devoir se rabattre sur PaySafeCard

img auteur
Par LE 30.07.2015
Les utilisateurs Ukash vont devoir se rabattre sur PaySafeCard

L'année dernière, le portefeuille électronique Skrill annonçait son rachat de la société Ukash. Des mois après, Skrill a communiqué sur la finalisation de l'acquisition et prévenu sur un prochain changement majeur : les joueurs ne pourront plus utiliser Ukash et devront se rabattre sur PaySafeCard.

Pour l'instant cela concerne les points de vente Ukash/PaySafeCard en Grande-Bretagne mais cela devrait logiquement s'étendre aux autres pays, dont la France.

Une initiative qui devrait logiquement s'étendre...

Tous les utilisateurs des moyens de paiement Ukash concernant les transactions sur les casinos en ligne (ou autres d'ailleurs) doivent être au courant du changement qui est sur le point de s'opérer.

Les cartes Ukash vont bientôt être remplacées par les PaysafeCard. Skrill possède Ukash et avait déjà racheté l'année d'avant les cartes PaySafeCard. Etant contrôlés par les mêmes intérêts désormais, Skrill a décidé de n'en laisser qu'un.

Les utilisateurs vont donc changer de moyen de paiement et seront bien sûrs en mesure de dépenser leurs cartes Ukash. La firme laisse le temps aux particuliers et laisse jusqu'au 31 octobre 2015.

« L'acquisition d'Ukash nous a donné l'opportunité d'étendre le choix des consommateurs qui veulent des paiements en ligne sécurisés. Nous avons joints ensemble le meilleur de la technologie des cartes prépayées pour donner aux consommateurs une façon simple et sécurisée de faire des transactions en ligne et nous embarquons maintenant dans une campagne en Grande-Bretagne pour nous assurer que tous les utilisateurs et points de vente soient au courant du changement qui se met en place. » a déclaré le dirigeant de PaySafeCard, Udo Müller.

Ces changements ne concernent pas encore les joueurs français, il y a donc encore de la marge, mais il serait étonnant que l'initiative ne soit pas étendue aux autres marchés européens. Nous vous tiendrons informé si tel est le cas.

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.