L'histoire atypique d'un braqueur inexpérimenté sur l'attaque d'une boutique de paris

img auteur
Par LE 21.01.2015
L'histoire atypique d'un braqueur inexpérimenté sur l'attaque d'une boutique de paris

Un homme originaire du Royaume-Uni, plus précisément d’Ecosse, a tenté de volé une boutique de paris de la société Betfred. Le côté atypique de cette histoire est que l’homme a cumulé les erreurs de débutant, pour ne pas dire les erreurs d’un idiot fini.

Un cumul d’erreurs rarement vu

L’homme qui a tenté de piller Betfred s’appelle Douglas Stewart et vient de se faire une réputation de voleur pas très malin.

En essayant d’attaquer cette boutique et de récupérer quelques milliers de livres sterling, Stewart a commencé par accrocher sur la devanture une feuille de papier avec la mention « Closed » (fermé) pour empêcher d’autres clients d’entrer et de le déranger pendant l’opération.

Cette feuille de papier était parsemée de ses empreintes digitales et aurait permis de l’identifier en quelques instants s’il avait pu fuir.

Il a écrit une série de demandes liées à l’attaque de la boutique, au dos d’un mail personnel qu’il avait imprimé. Bien évidemment, son nom et adresse était parfaitement lisible sur ce mail…

Il a collé sur son visage un mouchoir de soie pour ne pas se faire reconnaître, et a placé d’autres mouchoirs au niveau de sa bouche pour tenter de déguiser sa voix.

Cette manœuvre n’a pas marché et son fort accent écossais a été immédiatement reconnu par l’hôtesse. Il faut préciser que l’homme est à la base un client très régulier de cette boutique Betfred.

Pour finir, il a décidé d’enlever son superbe déguisement au milieu de la boutique, laissant le temps aux caméras de l’avoir en image alors qu’il quittait l’établissement.

Stewart a été vite arrêté et a été condamné à 3 ans et 8 mois de prison pour sa tentative de vol.

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.