L'un des pionniers des jeux d'argent en ligne, fugitif depuis 13 ans, évite la prison

img auteur
Par LE 16.05.2016
L'un des pionniers des jeux d'argent en ligne, fugitif depuis 13 ans, évite la prison

Haden Ware a été l'un des tout premiers à proposer un site de paris sportifs en 1996. En 2002, il a été accusé de violer le Federal Wire Act et a pris la fuite à l'étranger. Revenant aux US après 13 ans en tant que fugitif, il a été finalement gracié par le gouvernement US et évite la prison.

La prison esquivée de justesse

Haden Ware est un pionnier dans le domaine des jeux d'argent en ligne. Son site World Sports Exchange (WSEX) a été l'un des tout premiers dans son genre et a connu une popularité phénoménale.

En début d'année 2016, il décide de retourner sur le sol américain pour la première fois depuis 2002 et de se rendre aux autorités. Devant une cour fédérale de Manhattan, il plaide coupable pour avoir pris des paris sur internet via un pays étranger (Antigua et Barbuda). Alors qu'il avait décidé de ne pas contester la décision si celle-ci était inférieure à 1 an de prison, son avocat était convaincu qu'il pouvait obtenir une peine avec sursis.

Pari lancé, pari réussi pour Ware qui a été épargné et condamné à 6 mois de prison avec sursis. L'homme s'est déclaré « extrêmement reconnaissant de pouvoir laisser ce pan de sa vie derrière lui et de pouvoir avancer ». Ware est resté fugitif pendant 13 ans, principalement sur l'île d'Antigua.

Ses complices moins chanceux

En ayant fui aussi longtemps, il aura connu un sort plus clément que ses associés. WSEX a en effet été fondé par trois personnes : Haden Ware, Steve Chillinger et Jay Cohen. Steve Chillinger a eu le destin le plus tragique de la bande et a été retrouvé mort en 2013, apparemment suicidé.

Jay Cohen a tenté un retour aux US peut-être un peu prématuré. Il a été accusé en 2009 par les autorités et a choisi de revenir dans le pays juste un an après. Sa stratégie était de plaider non-coupable et convaincre la cour que l'activité de WSEX était légale. Pari perdu pour le businessman qui ira 17 mois derrière les barreaux. Il a été le tout premier opérateur de jeux en ligne à aller en prison pour violation du Federal Wire Act.

Le Federal Wire Act est une loi américaine de 1961 qui empêche certaines formes de jeux d'argent dans le pays.  

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.