L'un des plus gros junkets de Macau arrêté pour une fraude de 231$ millions

img auteur
Par LE 30.06.2015
L'un des plus gros junkets de Macau arrêté pour une fraude de 231$ millions

L’un des plus gros junket operators de Macau a été arrêté récemment suite à une affaire de blanchiment d’argent à hauteur de 231$ millions. L’homme avait fait transiter l’argent via plusieurs comptes bancaires chinois.

La lessiveuse découverte et le responsable arrêté

Les junket operators sont en grande partie responsable du succès de Macau. Durant les années fastes de la ville des jeux, ces derniers jouaient le rôle d’intermédiaires entre les joueurs fortunés et les casinos. Leur but était de faire en sorte de contourner certaines lois sur le transport d’argent des particuliers chinois à Macau, notamment.

Depuis la répression du gouvernement chinois commencée il y a environ 1 an, les junkets ne peuvent plus opérer comme ils le faisaient auparavant et la conséquence sur la croissance a été sèche : le mois de mai a clos une année entière à la baisse. Beaucoup de ces junkets ont dû fermer boutique dû au manque de joueurs chinois à contenter.

Parmi eux, un acteur a beaucoup contribué au succès de Macau et est toujours actif : Neptune Group. Dans le jargon, Neptune Group est ce qu’on appelle un gros poisson.

Cheun Chi-Tai a été l’un des actionnaires principales de Neptune Group et a décidé de se rendre lui-même à la police suite aux accusations que lui et son groupe ont subi. 231$ millions ont été blanchis via plusieurs comptes en banques chinois. L’homme a été libéré sous caution de 25.800$ mais risque jusqu’à 14 ans de prison.

Junkets et triades amis pour la vie

Il est connu, mais non prouvé, que les junkets sont liés aux triades, la version asiatique de la mafia. La collaboration entre les deux est importante car les junkets prêtent l’argent aux gros joueurs à leur arrivée à Macau, puis quand vient le temps de rentrer au pays, ces triades s’assurent que les joueurs remboursent leurs dettes. Dans le cas contraire, un genou est vite cassé…

Pendant la bonne époque, les junkets contribuaient pour 60% du chiffre d’affaires de Macau. 

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.