Macau fait les yeux doux aux joueurs indiens

img auteur
Par LE 22.05.2015
Macau fait les yeux doux aux joueurs indiens

La ville de Macau attend de plus en plus de touristes indiens dans le futur. Ces joueurs indiens pourraient peut-être compenser la perte des nombreux joueurs VIP chinois en à peine 1 an.

Le renfort venu d’Inde

L’Inde est un pays de 1.3$ milliard d’habitants et possède une population importante de millionnaires et milliardaires. Attirer ces personnes à Macau pourrait être un bout de solution au problème de baisse de chiffre d’affaires des casinos en 2014 (malgré une hausse du nombre de visiteurs).

Et les Indiens sont déjà intéressés par Macau puisqu’ils ont été plus nombreux de 4.8% en 2014 par rapport à 2013.

« Macau a vu une croissance année sur année de 4.8%. Nous attendons que ces chiffres soient bien meilleurs cette année. Cela est possible car Macau est une destination parfaite pour les loisirs autant que les conférences, mais aussi les spectacles et autres activités. » d’après le Bureau du Tourisme de Macau.

Le futur pont reliant Hong Kong à Macau

L’accès à Macau est relativement facile pour les Indiens. Ces derniers peuvent se rendre à Hong Kong, puis prendre un ferry de 45 minutes pour arriver à proximité de la ville du jeu. En outre, les Indiens ne craignent pas les restrictions de visa que connaissent les touristes chinois et peuvent donc se rendre à Macau plus souvent et plus longtemps.

Ce chemin d’accès à Macau est d’ailleurs sur le point de se « rapidifier » (pourquoi pas) avec un pont qui devrait connecter Honk Kong et Macau dans le futur.

« Dans le futur, nous aurons un pont routier reliant Hong Kong à Macau et certainement des vols supplémentaires directs pour ouvrir la voie à cette excellente destination. »

Sans compter que ces moyens d’accès seront aussi utiles pour d’autres visiteurs asiatiques comme bien sûr les habitants de Hong Kong, mais aussi ceux du Vietnam, des Philippines et du Japon par exemple. 

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.