Mark Pincus revient à la tête de Zynga après le départ de Don Mattrick

img auteur
Par LE 15.04.2015
Mark Pincus revient à la tête de Zynga après le départ de Don Mattrick

Après près de deux ans de bons et loyaux services, Don Mattrick a annoncé quitter la direction de Zynga. Il va laisser la place au fondateur et ancien PDG Mark Pincus.

The boss is back

Le temps d’exercice de Don Mattrick à la tête de Zynga n’aura pas été très long. Après un peu moins de deux ans, celui-ci a décidé qu’il était temps de partir.

« Le moment est bien choisi pour partir maintenant. »

Pincus va pouvoir reprendre « sa passion pour sa vision fondatrice et sa capacité à associer le progrès sur mobile avec les forces uniques de Zynga. »

De son côté Pincus a remercié Mattrick pour son travail et pour avoir pérennisé les valeurs de la société Zynga. Après l’annonce du remplacement, Pincus a également précisé vouloir « accélérer l’innovation dans des catégories comme les jeux d’action stratégies. »

A l’époque de la prise de pouvoir de Mattrick, la santé économique de Zynga avait un sérieux coup dans l’aile. Certains observateurs pensaient d’ailleurs que Pincus avait placé cet homme en tant que bouclier humain, pour ne pas avoir à répondre de certaines mauvaises décisions lui-même.

Parmi les faits d’armes de Mattrick au sein de Zynga, on peut évoquer les multiples licenciements qui n’ont pas aidé à le faire apprécier des collaborateurs. En parallèle il a œuvré pour développer le jeu sur mobile, le cheval de bataille de Zynga.

L’application poker de Zynga a connu une grosse baisse de joueurs actifs mais des lancements comme Hit it Rich et Wizard of Oz ont renforcé l’activité de jeux de casino sociaux.

La société a récemment stoppé son contrat avec bwin.party pour le marché des jeux en argent réel en Grande-Bretagne et avait retiré sa candidature pour opérer sur le marché régulé du Nevada.

Pour le moment Pincus n’a pas fait de déclaration sur la direction que prendra Zynga sur ces sujets. Une chose est sûre, il aurait fort à faire pour redonner confiance aux investisseurs et actionnaires.

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.