Matt Damon et Edward Norton ont escroqué les frères Weinstein au poker, à l'époque du film Rounders

img auteur
Par LE 25.09.2018
Matt Damon et Edward Norton ont escroqué les frères Weinstein au poker, à l'époque du film Rounders

Matt Damon et Edward Norton, les deux protagonistes du film Rounders (« Les joueurs » en français), ont avoué avoir joué au poker et triché contre les frères Weinstein, Bob et Harvey, afin de tester les techniques qu’ils avaient apprises pour les besoins du film.

Les acteurs ont peaufiné leurs techniques face aux producteurs

Rounders est un film culte de 1998 dans lequel deux amis joueurs de poker (Matt Damon et Edward Norton) tentent de récupérer leurs gains perdus face à un mafieux du nom de Teddy KGB. Bien qu’ayant frolé le flop au cinéma, le film est devenu culte par la suite, en partie grâce au boom du poker au début des années 2000.

Le succès de Chris Moneymaker aux World Series of Poker en 2003 a beaucoup aidé la renommée du film. Pour rappel, Moneymaker a payé un satellite à 30$ pour se qualifier au Main Event à 10,000$ l’entrée (le tournoi principal), puis a remporté le tournoi pour 2,5$ millions.

Matt Damon et Edward Norton ont avoué avoir testé des techniques de triche acquises pour les besoins du film face aux producteurs de l’époque Bob et Harvey Weinstein (leur société Miramax produisait le film). Harvey Weinstein a depuis fait scandale à Hollywood pour avoir utilisé sa position de pouvoir pour soumettre sexuellement de nombreuses actrices.

« Matt et moi-même avons appris des techniques de triche grâce à des signalements (physiques). Quelqu’un nous avait montré un système assez complexe pour signaler quelles cartes on avait grâce au positionnement des jetons sur les cartes. » se rappelle Edward Norton.

« Et nous sommes devenus tellement bons à cela que nous nous sommes demandés ‘devons-nous essayer en vrai ? Et on s’est dit ***** c’est la partie de Bob et d’Harvey, faisons-le’. Ce soir-là, nous avons joué en se basant sur le système de Mike et Worm (leurs personnages dans le film). Cela a superbement marché. »

Malheureusement, Edward Norton n’a pas précisé pas les montants engagés et gagnés durant cette partie. Etant donné l’influence et la puissance des Weinstein (qui n’étaient certes pas aussi riches qu’aujourd’hui), on peut imaginer qu’il ne s’agissait pas que de quelques centaines de dollars.

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.