Ne poussez pas trop votre chance au Blackjack

img auteur
Par LE 27.10.2012
Ne poussez pas trop votre chance au Blackjack

Parfois connaître les basiques du blackjack et les appliquer pendant une partie sont deux choses très différentes. Par exemple, une des astuces de ce jeu est de ne jamais séparer une paire de 10. Pourtant de nombreux joueurs le font quand même. Pourquoi ?

Exemple concret

Un joueur de blackjack régulier nous explique la situation suivante : « Lorsque j’ai un 20 (avec deux 10) contre un 6 j’ai l’avantage sur le dealer. Mais j’ai aussi un avantage quand j’ai un simple 10 contre un 6. Et quand j’ai un avantage, j’entends bien en profiter au maximum. Une façon d’augmenter mon profit est donc de séparer ma paire de 10 en deux et de jouer deux coups différents » Jusque là, pas de souci, c’est à peu près logique même si cela va à l’encontre des techniques de base.

Le problème dans cette technique est que vous sous-estimez la puissance de ce 20. De toute évidence, c’est une main beaucoup plus forte que le 10, et les chances de gagner sont donc moins grandes en utilisant 10.

En commençant  avec 20, vous gagnez en moyenne 70 pour 100 de mises. En séparant la paire en deux 10, toujours contre un score de 6 pour le dealer, vos profits chutent à 43 pour 100 de mises.

blackjack chance stratégie

la logique n’est pas forcément une bonne technique pour gagner

Prenons la simulation suivante. Sur 100 événements, nous parions à chaque fois 10 euros sur les deux façons possibles de jouer la paire de 10. D’un côté, garder son 20 contre le 6 du dealer, et de l’autre, nous séparons la paire de 10 en deux (et donc faisons deux mises).

Avec le 20 cumulé, et en pariant donc 1000 euros en tout (100 fois 10 euros), nous attendons un profit d’environ 700 euros. Ceci est calculé sans tenir compte du facteur chance bien entendu et est donc purement statistique. Quand vous séparez votre paire de 10 en deux 10 distincts, le montant total joué sera alors de 2000 euros. Le risque est plus grand alors que le profit moyen chute à 430 euros.

C’est donc au final plus de risques et moins de profits pour le joueur et ce n’est donc pas rentable sur le long terme. Alors qu’une certaine logique voudrait qu’en lançant de nombreux événements en étant devant (donc dans l’exemple de séparer sa paire et d’avoir deux fois un 10 contre un 6) soit viable, nous constatons que sous-estimer un 20 pour tentez d’accroître ses profits est une bonne idée seulement sur le papier.

Ne séparez donc jamais de paire de 10. Ou faîtes-le si vous voulez gambler ou limiter vos pertes, mais sachez que ce n’est pas une technique gagnante sur le long terme. A vous de choisir…

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.