On ne choisit pas sa famille, surtout quand de l'argent est en jeu

img auteur
Par LE 24.05.2017
On ne choisit pas sa famille, surtout quand de l'argent est en jeu

Gagner un immense jackpot peut révéler le meilleur ou le pire selon les personnes. Récemment, nous avons appris du journal The Sun qu'un enfant de loterie avait poursuivi ses parents pour ne pas lui avoir donné assez d'argent de ce gain miraculeux. Bien qu'il ait reçu plus d'1,6£ million, le fiston a décidé de faire appel à la justice pour contraindre ses parents à l'entretenir jusqu'à la fin de ses jours.

La pomme pourrie de la famille

En 2011, un homme travaillant à l'usine remporte 101£ millions à l'EuroMillions. Dave Dawes et sa femme Angie décident de distribuer 30£ millions de cette somme à la famille, à quelques amis proches et à des œuvres de charité.

Michael, celui qui allait plus tard faire la fierté de son père, reçoit la coquette somme d'1£ million et montre une bonne gestion d'argent en dépensant la quasi-intégralité en un seul mois. Avec son compagnon James Beedle, ils achètent une maison à 550,000£ et donnent plus de 250,000£ à la famille de Beedle. Michael décide aussi de quitter immédiatement son poste d'ingénieur.

Après cette folie dépensière, Michael revient vers son père pour demander plus d'argent. Irrité par le fait qu'il ait quitté son emploi si vite et par le fait qu'il revienne à la charge pour demander plus, Dave accepte tout de même de donner de l'argent à son fils mais par petites tranches. Il pense en effet qu'il faut mieux rationner les billets verts plutôt que de lui donner une autre grosse somme d'un coup.

Michael et James apprécient le nouveau train de vie qu'ils peuvent s'offrir et ne font aucun effort pour réduire les dépenses. Très vite, ils dépensent environ 30,000£ par mois et creusent la fortune de son père et de sa femme (Angie est la belle-mère de Michael).

Ce n'est qu'en mars 2013 que Dave décide d'arrêter les virements mensuels vers le compte de son fils, conscient que ce dernier ne fera jamais d'efforts pour gérer son argent ni pour essayer de travailler. La réaction de Michael a cette annonce à été à la hauteur de son comportement d'enfant pourri gâté. Il exige à plusieurs reprises de son père qu'il lui donne 5£ millions, tout en insultant copieusement sa belle-mère en cas de refus.

Quand Dave décide de couper les ponts avec son fils, ce dernier l'attaque en justice pour la raison suivante : il espérait que son père allait lui donner de l'argent jusqu'à la fin de ses jours. Difficilement recevable auprès d'une cour – surtout après avoir été entretenu pendant plusieurs années – le juge a débouté la demande de Michael, estimant qu'il avait « été doté de fonds suffisants pour avoir une vie confortable, mais qu'il avait choisi de ne pas saisir cette occasion ».

La fierté de la famille, à n'en pas douter...

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.