Singapour veut combattre le jeu compulsif en limitant les visites au casino

img auteur
Par LE 04.06.2013
Singapour veut combattre le jeu compulsif en limitant les visites au casino

Une nouvelle loi gouvernementale à Singapour va restreindre le nombre de visites mensuelles dans les casinos de la ville pour contrer les problèmes d'addiction de certains joueurs. Attention cependant car cela pourrait amener ces joueurs à se diriger vers les casinos en ligne, pour le moment illégaux dans le pays.

Restreindre le nombre de visites au casino

Singapour compte peu de casinos terrestres dont le superbe Marina Bay Sands. Et pourtant c'est une destination qui bat Las Vegas en terme de revenus grâce au fait que ces casinos sont énormes et que le besoin de gambler des asiatiques l'est aussi.

Le nombre de visites maximales par mois va dépendre du profil de chacun. Le gouvernement estime que 4,000 à 6,000 joueurs réguliers seront touchés. Cette liste de joueurs qui vont devoir se limiter se base sur les personnes déjà connues des casinos ou du gouvernement. Si l'état prend chaque joueur au cas par cas, cela risque d'être compliqué...

Le ministre de la famille et du développement social a prévenu que ces exigences seraient encadrées par le Conseil National sur les Problèmes de Jeux. Les joueurs perçus comme compulsifs seront donc particulièrement ciblés. On ne sait pas si l'on parle ici de volume de jeu ou de sommes dépensées/perdues, pour le moment juste la fréquence des visites... Et il est difficile d'identifier une addiction malsaine juste avec la fréquence des visites...

                                  Magnifique casino le Marina Bay Sands

Le Marina est le plus gros casinos de Singapour et un des plus chers du monde

Un risque de migration vers le jeu en ligne illégal

Cette initiative pourrait avoir des effets pervers. Les joueurs qui vont devoir se limiter pour les visites au casino choisiront peut-être une autre alternative un peu plus discrète mais illégale : jouer sur des casinos en ligne.

En effet, Singapour n'a pas encore régulé ses jeux en ligne. Comme de partout, cela n'empêche pas des personnes de se diriger vers les jeux de la toile et la prochaine restriction des casinos terrestres pourraient amener encore plus de joueurs à jouer en ligne illégalement.

« La plus grande menace pour les joueurs compulsifs est maintenant le jeu en ligne, qui est facilement accessible - particulièrement avec les smartphones (fortement démocratisés) – et toujours illégal dans le pays » d'après un conseiller.

Enfin l'autre risque potentiel est que les joueurs devant limiter leurs visites en live seront peut-être amenés à jouer de plus fortes sommes ou à rester plus longtemps qu'à l'habitude au casino.

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.