Tranchant garde l'exploitation du Casino de Roscoff

img auteur
Par LE 24.05.2011
Tranchant garde l'exploitation du Casino de Roscoff

casino roscoffLa municipalité de Roscoff dans le Finistère prolonge le contrat d'exploitation du casino Tranchant.

Au mois d'août 1993, la commune de Roscoff et le groupe Tranchant Roscoff-Loisirs avaient procéder à la signature d'une délégation de service public. Cette délégation avait pour objectif principal l'exploitation d'un établissement de jeux de casino, en vue du développement de la commune. Un casino permet en effet d'attirer davantage de visiteurs et d'être bénéfique pour l'économie locale. Cependant, la date d'échéance de la signature approchant à grands pas, il a fallu trouver une solution.

Les deux parties en sont finalement venues à la signature d'une nouvelle convention, pas plus tard que la semaine dernière comme un "renouvellement de leurs voeux respectifs". La convention fait état d'un nouveau contrat pour 15 années d'engagement réciproque. De plus, les clauses stipulent une contribution annuelle du groupe Roscoff-Loisirs SA s'élevant maintenant à 45 000 euros à la place des 36 000 euros convenus au départ. A contrario, le montant alloué aux associations locales sera moins important, à raison de 10 000 euros au lieu des 18 000 euros prévus. Cependant, les aides allouées aux clubs sportifs et associations extérieures ne seront aucunement pénalisées par cette mesure.

Enfin, la dernière clause stipule que le montant du produit brut des jeux prélevé par la commune se montera à 12,5%, et non plus à 10%. Un "coup financier" pour le groupe Tranchant mais une bonne opération pour la mairie qui a du menacer de faire appels aux Partouche ou autres Barrière. Il est également à noter que le casino pourrait s'agrandir.

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.