Trois nouveaux jeux de casino gratuits avec les slots Crystal Queen, Big Bad Wolf et Nrvna

img auteur
Par LE 20.08.2016
Trois nouveaux jeux de casino gratuits avec les slots Crystal Queen, Big Bad Wolf et Nrvna

Trois nouvelles machines à sous gratuites ont débarqué sur JeuxCasino avec la contribution de Quickspin et Netent. Quickspin est responsable de Crystal Queen et de Big Bad Wolf tandis que Netent apporte sa propre version du nirvana avec Nrvna : The Nxt Xperience.

Crystal Queen

Crystal Queen est un jeu qui attire l’œil dès le premier regard. Le jeu propose jusqu'à 6 rangées mais les trois supérieures sont gelées au début du jeu. Le but sera de réaliser des séries de spins gagnants pour libérer toutes les rangées et bénéficier du maximum de lignes gagnantes.

A chaque fois qu'un spin est gagnant, une rangée est libérée de la glace et le multiplicateur augmente. Au bout du troisième spin gagnant consécutif, le joueur arrive au maximum de rangées et de lignes gagnantes (56).

Big Bad Wolf

Autre création de Quickspin, Big Bad Wolf est directement inspiré du conte des trois petits cochons et du méchant loup. Cette slot dispose du mode avalanche et permet donc aux symboles gagnants de disparaître après un spin et de faire apparaître de nouveaux avec un re-spin gratuit.

Le mode avalanche permet également de trouver de plus en plus de symboles wilds avec les enchaînements de gains. Big Bad Wolf propose enfin des free spins grâce au symbole du loup.

Nrvna : The Nxt Xperience

Cette machine à sous est la version du Nirvana selon Netent. Ce jeu a été créé pour proposer une ambiance relaxante et saine. Pour permettre de générer des gains, les joueurs peuvent compter sur les symboles wilds et leurs multiplicateurs de gains triplés.

Les free spins sont aussi l'occasion de bénéficier de boosts sur vos gains. Quand un symbole scatter est trouvé pendant les parties gratuites, un multiplicateur pouvant aller jusqu'à *10 se déclenche ainsi que la possibilité d'augmenter le compteur de free spins.  

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.