Un casino canadien, victime d'une cyber-attaque, est attaqué en justice pour 60$ millions

img auteur
Par LE 16.11.2016
Un casino canadien, victime d'une cyber-attaque, est attaqué en justice pour 60$ millions

Le Casino Rama, un établissement de jeux physique situé en Ontario, Canada, a été victime d'une cyber-attaque qui a permis à un hacker d'extraire des tonnes de données sensibles, certaines datant de 2004. Après que le hacker ait effectué son larcin, il a communiqué publiquement pour expliquer ce qu'il avait fait et à quel point cela avait été facile pour lui.

Ayant démontré que le casino Rama ne faisait aucun effort pour protéger les données sensibles de ses clients et employés (ou visiblement trop peu d'efforts), un groupe de personne représentée par le cabinet d'avocat Charney Lawyers a décidé de porter plainte pour exiger 60$ millions de la part du casino.

Aucune protection de données chez Rama

Début novembre, les propriétaires du casino Rama annonce qu'une cyber-attaque vient d'avoir lieu à son encontre. Cette attaque peut concerner les clients passés et présents puisque certaines informations datent de 2004.

Le hacker a mis la main sur des emails, des informations techniques, des rapports financiers, des rapports liés aux incidents de sécurité, des contrats des employés ainsi que leurs fiches de paie, des numéros de sécurité sociale, les fonds dont disposent les clients, etc... Bref, le hacker a littéralement épongé toutes les informations disponibles et eu l'opportunité désormais de revendre ces données à quiconque.

Passé les premiers jours, le hacker est revenu à la charge en affirmant qu'il avait divulgué certaines infos sur le net et que l'opération de hack avait été « extrêmement simple ». Visiblement, son intention était d'enfoncer le clou en démontrant publiquement que le casino n'était pas capable de sécuriser les informations personnelles des joueurs et employés et que cela constituait un délit, étant donné que la sécurité des données est, selon Rama, l'une de ses priorités.

« La sécurité de données est une priorité pour Casino Rama et nous prenons notre mission de protéger les employés et les joueurs de la façon la plus sérieuse possible. »

Retour de bâton de la part des joueurs

Cette grave brèche de sécurité, qui met en péril des informations essentielles pour des milliers de personnes, est un manquement qui risque de coûter cher à casino Rama. Le cabinet d'avocat Charney a en effet pris sous son aile des centaines de personnes inquiètes pour leurs données personnelles.

Les avocats ont porté plainte pour 50$ millions de la part « de tous les résidents canadiens dont les informations privées ont été volées ». A cela s'ajoutent 10$ millions en dommages et intérêts. Ils invitent toute personne ayant été hackée à se présenter au cabinet pour apporter du poids à la plainte.

« C'est une brèche massive de sécurité. Nous ne connaissons pas encore tous les détails mais il semble que Casino Rama a risqué gros avec ses employés et ses clients plutôt que d'investir dans des mesures pour garantir la sécurité des données. » a déclaré Ted Charney.  

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.