Un joueur banni à vie d'un casino pour avoir compté les cartes au blackjack, alors qu'il était perdant

img auteur
Par LE 10.11.2014
Un joueur banni à vie d'un casino pour avoir compté les cartes au blackjack, alors qu'il était perdant

Compter les cartes au blackjack est une pratique totalement légale, dans la mesure où ce calcul est fait dans la tête du joueur et non à l’aide d’un appareil. Mais même si elle est légale, les casinos terrestres n’apprécient pas et se réservent le droit de bannir ceux qui font appel à cette technique.

C’est notamment le cas qui a été mis en lumière par Ben Affleck au casino Hard rock de Las Vegas.

Plus récemment un joueur qui a été invité à jouer au casino Maryland Live! a été interdit de continuer à jouer après plusieurs heures passés à la table, pour le motif qu’il comptait les cartes au blackjack. Ce qui est étonnant est la version d’un des policiers présents au moment des faits : « C’est peut-être légal pour vous, malheureusement ça ne l’est pas ici. »

Des pratiques douteuses dans cet état américain

Justin Mills, 23 ans, a été invité par le casino à venir jouer. Pour l’occasion, une limousine l’a récupéré chez lui et l’a conduit au casino pour jouer au blackjack. Si l’établissement a mis des moyens pour l’amener, il est clair que le joueur était prêt à miser des sommes relativement importantes mais aucun détail n’a été donné à ce niveau.

Pendant la soirée, le personnel du casino est venu accoster Mills et lui a instamment demandé d’arrêter de jouer et de les suivre. Il a ensuite été détenu jusqu’à ce que deux policiers viennent l’arrêter.

Mills a tenté de se défendre en attestant qu’il n’avait rien fait d’illégal, ce qui est vrai ; ce à quoi l’un des policiers a répondu que c’était peut-être légal pour lui mais que cela ne l’était pas pour eux.

Suite à cela, son service de limousine a été annulé et il a dû payer 75$ de taxi pour rentrer chez lui.

Le plus étonnant est que, bien que Mills était effectivement en train de compter les cartes, ses pertes au moment de l’arrestation s’élevaient à 2.800$.

L’interdiction de revenir au casino était de 7 jours au moment où il a quitté l’établissement. Plus tard il a reçu un courrier lui informant qu’il était finalement banni à vie. L’établissement a décidé de ne pas prendre le risque de le voir revenir et d'être gagnant cette fois…

Ce cas n’est pas un cas isolé au Maryland. Cet état a déjà montré par le passé qu’il avait tendance à surprotéger les casinos et être particulièrement « strict » avec les joueurs. 

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.