Un pari sportif sur la Coupe du Monde lui fait gagner 40.241 euros en misant 50 euros

img auteur
Par LE 04.07.2014
Un pari sportif sur la Coupe du Monde lui fait gagner 40.241 euros en misant 50 euros

Avec la Coupe du Monde, les paris sportifs sont l’activité de jeux d’argent qui marche le mieux. Il y a ceux qui tentent sans vraiment étudier la question, ceux qui au contraire basent leurs mises sur des informations complètes, ceux qui sont chanceux ou malchanceux, bref tout un monde qui profite de cet événement majeur, avec plus ou moins de succès.

A ce jeu, il semblerait que nous ayons un gagnant français qui a réussi à s’offrir un retour sur investissement qui défie toute concurrence. En misant 50 euros et en faisant des paris à handicap combinés, il a gagné 40.241.50 euros… Qui dit mieux ?

Une cote exceptionnelle de 804 contre 1

Placer un pari de ce type était pour le moins ambitieux. L’homme a décidé de miser sur 5 rencontres en simultané, tout en prédisant la différence de but à chaque fois. Il devait donc battre une cote de 804 contre 1.

Il fallait donc une victoire des Pays-Bas sur le Chili avec un handicap d’un but, une victoire de l’Espagne sur l’Australie avec un handicap de deux buts, une victoire de la Colombie sur le Japon avec un handicap de deux buts, une victoire du Mexique sur la Croatie avec un handicap d’un but et enfin une victoire du Brésil sur le Cameroun avec un handicap d’un but. Bref un pari risqué.

Le plus étonnant dans cette histoire est le fait que tout s’est joué dans les arrêts de jeux pour quatre des cinq matchs, comme quoi gagner 40.000 euros ou perdre les 50 euros de mises tient parfois à peu de choses !

Les paris à handicap combinés

Un pari combiné est un pari sur plusieurs résultats en simultané. Un pari à handicap combinés est donc le fait de parier sur plusieurs rencontres, de définir le vainqueur mais aussi la différence de but à chaque fois. Une simple erreur et les gains potentiels s’envolent… 

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.